Pèlerinage fluvial en l’honneur de Sainte-Geneviève

dimanche 11 décembre 2016
popularité : 4%


Pèlerinage fluvial en l’honneur de Sainte-Geneviève
De Nanterre à Paris
Le dimanche 8 janvier 2017
« De même que tu entres dans cette église, Dieu veut entrer dans ton âme » (Saint Césaire d’Arles)



Le dimanche 8 janvier 2017, aura lieu le pèlerinage fluvial annuel en l’honneur de sainte Geneviève. La journée sera consacrée à la sainte patronne de Nanterre et de Paris, sainte Geneviève. La messe sera célébrée le matin à la cathédrale Sainte-Geneviève de Nanterre, haut-lieu de pèlerinages depuis le Ve siècle.

Après avoir remonté la Seine en bateau, l’après-midi les pèlerins partis de Nanterre iront en procession avec les pèlerins parisiens pour se rendre aux vêpres en la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Programme

Le dimanche 8 janvier 2017, le pèlerinage fluvial, présidé par Mgr Aupetit débutera par une célébration eucharistique à la cathédrale Sainte-Geneviève.De 08h30 à 18h15

Contacts

Service diocésain des pèlerinages
2 avenue Giovanni Boldini
92160 Antony
Contact : Jean-Michel Riffault

La cathédrale Sainte-Geneviève de Nanterre

Le sanctuaire, Cathédrale du diocèse de Nanterre et des Hauts-de-Seine depuis 1966, est également église paroissiale du centre-ville de Nanterre et lieu de pèlerinages à Sainte Geneviève, qui naquit en ce lieu et y grandit.

JPEG - 13.1 ko

Monument historique, par son clocher, elle présente un décor religieux remarquable, notamment par ses fresques couvrant l’ensemble des murs et des voûtes : par leur surface d’environ 1000 m2, elle constituent le plus grand ensemble de fresques religieuses de France. Véritables fresques, puisque réalisées sur l’enduit des murs encore frais, « fresco » en italien, elles ont été réalisées entre 1926 et 1937, sous la direction du maître Paul Baudoin, avec une iconographie portant sur la vie de sainte Geneviève, les paraboles de l’Evangile, les Béatitudes, le Sacré-Cœur de Jésus et le couronnement de la Vierge Marie.

Nanterre, un haut-lieu de pèlerinages

L’église de Nanterre est un haut-lieu de pèlerinages depuis le Ve siècle et la mort de sainte Geneviève. Au VIe siècle, le baptême du futur roi mérovingien Clotaire II atteste du rayonnement spirituel de la cité natale de sainte Geneviève. Les pèlerinages y furent relancés après la construction d’un nouveau sanctuaire, pourvu d’une façade de style jésuite, en 1699. Une chapelle construite autour du puits miraculeux y fut construite pour accueillir les pèlerins, comme au Moyen-Âge.

La chapelle de pèlerinage y fut aménagée en 1880 et dans les années 1900.
En 1924, le curé de Nanterre, Jules Froidevaux, engagea un grand projet visant à doter le sanctuaire d’une grande église de pèlerinages dédiés à sainte Geneviève. Il obtint alors du pape l’autorisation de renommer l’église Saint-Maurice qui devint l’église Sainte Geneviève.

La nouvelle église fut ainsi construite de 1924 à 1937. La façade et l’ancienne nef ont été démolies en 1972 pour une nouvelle façade, avec une porte monumentale, en 1974. L’ancienne église était dédiée à saint Maurice, soldat romain chef de la légion thébaine (6 500 hommes), martyr de la foi chrétienne, probablement parce que résidaient à Nanterre d’anciens légionnaires. Une des chapelles de la cathédrale reste dédiée à saint Maurice.

Sainte Geneviève, Vierge à Paris (✝ 500)

« Paroisse Sainte-Geneviève d’Asnières-sur-Seine Elle est née à Nanterre vers 420.

Alors qu’elle a sept ans, l’évêque saint Germain d’Auxerre, de passage, la remarque et la consacre à Dieu. C’est dans le monde qu’elle mènera sa vie consacrée. En 451, les Huns menacent Paris. Geneviève persuade les parisiens affolés que les Barbares n’attaqueront pas la ville et qu’il est inutile de fuir. En effet Paris est épargné. Puis ce sont les Francs qui viennent l’assiéger. Geneviève s’échappe par la Seine et va quérir du ravitaillement jusqu’à Troyes. Plus tard, elle jouit de la confiance des rois francs et obtient d’eux la grâce des condamnés. Elle se lia d’amitié avec sainte Clotilde. Sa réputation est telle qu’elle se répand jusqu’en Syrie où saint Syméon le Stylite, du haut de sa colonne, se recommande à ses prières. Elle passera sa vie à secourir les pauvres et guérir les malades.

Site du diocèse de Nanterre dont elle est la patronne et où elle est née.

Femme forte, paisible et de grande autorité, femme qui sut rétablir l’ordre et la paix de la cité au cours des pires épreuves, Geneviève reste un repère et un exemple pour tous les gendarmes dans leur labeur, en même temps qu’elle intercède pour eux.
Par décret en date du 18 mai 1962, le bienheureux pape Jean XXIII a solennellement désigné sainte Geneviève comme patronne de la Gendarmerie, dont il avait pu apprécier les engagements et le sens du service comme nonce apostolique à Paris, peu auparavant.

Au calendrier de l’Église, la fête de sainte Geneviève figure au 3 janvier qui correspond à la date de sa mort, c’est-à-dire de sa naissance au ciel. Cependant, cette date n’étant pas favorable au rassemblement des gendarmes requis par cette célébration, elle est célébrée par la gendarmerie au 26 novembre, qui correspond à la fête de Sainte Geneviève des Ardents, instituée par le pape Innocent II pour le diocèse de Paris en l’honneur des miracles de guérison de la peste opérés à l’invocation de la sainte en cette ville en l’an 1130. La gendarmerie étant une unité dont les origines sont liées à l’histoire de la ville de Paris, cette date paraît particulièrement bien convenir. (Diocèse aux Armées françaises) »

À Paris, vers l’an 500, la mise au tombeau de sainte Geneviève, vierge de Nanterre, qui, à l’âge de quinze ans, reçut le voile des vierges à l’invitation de saint Germain d’Auxerre. Elle réconforta les habitants de la cité lors de l’invasion des Huns, et vint en aide à ses concitoyens pendant une famine. »

Martyrologe romain

Sainte Geneviève, une sainte vénérée dans toute la France
JPEG - 16.1 ko

Dans maintes régions de France, des églises comportent des statues, des vitraux consacrés à sainte Geneviève. Ainsi, à Lyon, elle figure auprès de sainte Clotilde et des saints martyrs de Lyon, en l’église saint Pothin.

Avec notamment sainte Clotilde, sainte Radegonde et sainte Batilde, sainte Geneviève est au nombre des grandes saintes des premiers siècles qui ont fait la Gaule chrétienne.

Sites à consulter :

cathédrale sainte Geneviève

nominis Sainte Geneviève

Pèlerinages de France Sainte Geneviève de Nanterre

JPEG - 17.8 ko

Documents joints

PDF - 2 Mo
PDF - 2 Mo