Sainte Foy à Conques

jeudi 6 août 2015
par  Jean-François
popularité : 5%


Pèlerinage Sainte Foy à Conques (Aveyron)
11 octobre 2015
Célébration de la fête de Sainte Foy de en Majesté à Conques avec animations
religieuses, rando-pèlerinage, processions et Messe solennelle



Sainte Foy, Toi qui as libéré les prisonniers de leurs chaînes, ouvre les portes de nos murs enchaînés par le péché, fais-nous goûter les miséricordes de Dieu dans le sacrement du pardon et fais-nous entrer dans la réconciliation avec nos frères

L’abbaye Sainte Foy de Conques se situe sur un des principaux chemins de Saint-Jacques de Compostelle, la route du Puy-en-Velais ou via Podiensis, dont elle est une étape majeure, avec son abbatiale et le pont sur le Dourdou, à présent inscrits au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

JPEG - 366.6 ko En outre un pèlerinage à Sainte-Foy se déroule chaque année à Conques, pour prier et vénérer Sainte Foy, vierge et martyre chrétienne du IVe siècle, dont la translation des reliques fut effectuée au IXe siècle, d’Agen à Conques, par un des moines de l’abbaye.

Située dans une vallée encaissée, en forme de coquille, l’église abbatiale et le cloitre constituent un des chefs-d’œuvre majeurs de l’art roman. Le tympan du Jugement dernier, sur lequel l’empereur Charlemagne est représenté, la collection de chapiteaux romans et le Trésor de Sainte-Foy, tout particulièrement la Majesté de Sainte Foy, sont des merveilles, qui justifient à eux seuls l’inscription de l’abbaye au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

JPEG - 25.8 ko

L’abbatiale de Sainte-Foy recèle une nef romane qui est, avec ses 22 mètres, est la plus haute de France. Verticalité, pureté des lignes, des formes et des couleurs, floraison de la sculpture romane, tout y respire beauté et recherche d’intériorité. La sculpture de l’Annonciation et celle du tympan du Jugement dernier y atteignent un haut-degré d’expressivité.

Sainte Foy fut vénérée en France, sur le chemin de Saint Jacques, puis en Espagne et au Portugal, où son culte s’étendit ensuite en Amérique, au Nord avec la ville de Santa Fé et au Sud, avec, parmi bien d’autres, les villes de Santa Fé de la Vera Cruz en Argentine et de Santa Fé de Bogotá en Colombie.

Depuis 1992 l’accueil, les offices et l’hébergement à Conques sont assurés par les frères de l’abbaye de Mondaye, en Normandie, qui ont succédé aux Prémontrés de Saint Michel de Frigolet.

Conques et les otages

Depuis le haut Moyen Âge, on vient prier sainte Foy à Conques pour la libération des prisonniers, en particulier celle des otages. Le fameux tympan de l’abbatiale l’atteste dans la pierre. Les grilles en fer forgé du XIIe siècle autour du chœur, ont été réalisées avec des chaines de prisonniers libérés. Conques, autour de sa communauté de prémontrés, demeure aujourd’hui un sanctuaire de prières pour la libération des prisonniers et des otages, injustement captifs et parfois martyrisés, comme actuellement en Erythrée et dans des Pays du Proche-Orient.

Informations complémentaires

Office de Tourisme de Conques
Le Bourg 12320 Conques
33 (0)5 65 72 85 00 33 (0)5 65 72 87 03

tourisme@conques.fr

tourisme Conques

La vie de sainte Foy, vierge et martyre

catholique Agen

Sites à consulter

Accueil et hébergement

Vie de Sainte Foy

Prières à Sainte Foy

Images saintes

Prieurés

Conques

tourisme Aveyron

centre presse Aveyron la procession de sainte Foy attire des centaines de fidèles