Sainte Barbe à Kuttolsheim

dimanche 6 novembre 2016
popularité : 7%


Pèlerinage Sainte Barbe
à Kuttolsheim
le samedi 3 décembre 2016
Sainte Barbe, patronne des artilleurs, des artificiers, des mineurs et des pompiers



Le Pèlerinage Sainte Barbe à à Kuttolsheim (Bas-Rhin) aura lieu le samedi 3 décembre 2016. Il partira de la Chapelle Sainte Barbe, sainte patronne des pompiers, pour arriver jusqu’à l’église de Kuttolsheim, en traversant la commune.

La procession s’organisera avec les pompiers de tout le canton, la batterie fanfare et la chorale.

La chapelle Sainte Barbe, dont la tour a été bâtie au XIIIe siècle, est classée monument historique. Il en est de même de l’église Saint-Jacques-le Majeur, dont la tour chœur, construite par l’architecte Bernach, date du XIIe siècle.

Sainte Barbe, Vierge et martyre (✝ 235)

« Barbe ou Barbara, illustre martyre de Nicomédie dont le culte fut largement répandu dès le Ve siècle tant en Orient qu’en Occident.

Son bourreau aurait été frappé par la foudre d’où l’origine de la dévotion populaire qui l’invoque contre les dangers d’une mort subite provoquée par le feu ou l’électricité.

Il semble que cette barbare (Barbara) fut introduite dans le cirque de Nicomédie sans que les spectateurs, parmi lesquels se trouvaient des chrétiens, ne connaissent son nom. Sommée une dernière fois de sacrifier l’encens à l’empereur, elle refusa. Quand les chrétiens vinrent demander son corps, ils ne purent la nommer que « une jeune femme barbare », Barbara.
Il en est d’ailleurs de même pour beaucoup d’autres martyrs : René (rené par le baptême), Christian (un chrétien), Christophe (un porte-Christ) etc..

Le culte de la sainte est ancien. Son intercession protégeait de la mort subite. Elle était aussi invoquée contre la foudre et, très tôt, elle fut prise comme patronne par les arquebusiers (c’est le cas, façon attestée, à Florence, dès 1529), puis par les canonniers, et par tous ceux qui ’jouent’ avec le feu et les explosifs. Les artilleurs contemporains, de même que les artificiers, les sapeurs et les pompiers* du Génie, n’ont fait que s’inscrire dans cette tradition. (Diocèse aux Armées françaises)

« Sainte-Barbe est Libanaise. Sainte-Barbe est de Baalbeck, au Liban. La Sainte-Barbe est une fête nationale au Liban, avant qu’elle ne se répande dans le monde. A la Sainte-Barbe au Liban, nous mangeons du blé cuit sucré en commémoration de Sainte-Barbe qui s’est cachée de son père, dans les champs de blé, au Liban. De plus, à la Sainte-Barbe, les grands et les petits se déguisent dans les rues, et les enfants vont chercher des bonbons et des friandises dans les maisons. »
Commémoraison de sainte Barbe, martyre à Nicomédie. »

Sainte Barbe est fêtée le 4 décembre.

Sites à consulter

tous voisins Kuttolsheim pèlerinage de la sainte Barbe

petit patrimoine