Pèlerinages à Tours pour le 1.700 e anniversaire de la naissance de saint Martin

samedi 24 octobre 2015
popularité : 3%


Pèlerinages à Tours
pour le 1.700 e anniversaire de la naissance de saint Martin
Les 10 et 11 novembre 2015, ouverture de l’année martinienne



En France, les premiers pèlerinages eurent lieu de manière certaine à partir du 4e siècle, précisément sur le tombeau de saint Martin, et se développèrent ensuite à partir du 7e siècle de notre ère. Les pèlerinages sur les pas de saint Martin furent donc antérieurs aux pèlerinages à Saint-Jacques de Compostelle.

Ce 1700e anniversaire de la naissance de saint Martin est l’occasion de redécouvrir ce grand saint et apôtre de l’ouest de la France métropolitaine actuelle.

« L’archevêque de Tours, Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, a présenté les festivités organisées pour le 1.700 e anniversaire de la naissance de saint Martin.

Le 10 novembre, le diocèse de Tours donne rendez-vous aux familles pour l’ouverture officielle de l’année martinienne à l’occasion d’une marche aux lampions entre la cathédrale Saint-Gatien et la basilique Saint-Martin. Ce rendez-vous, qui se poursuivra le lendemain avec une grande table ouverte à Saint-Julien et une messe à la cathédrale Saint-Gatien, constituera le premier d’une longue série : jusqu’en juillet 2017, plusieurs événements sont en effet prévus pour fêter le 1.700e anniversaire de la naissance de saint Martin (316-397).

JPEG - 17.4 ko

« Cette année sera importante pour notre diocèse mais aussi pour d’autres pays comme le confirme le nombre de témoignages reçus », souligne l’archevêque de Tours, Mgr Bernard-Nicolas Aubertin.

« Nous organiserons cette année jubilaire en deux phases : l’une pour découvrir ou redécouvrir la figure de saint Martin ; l’autre pour sortir à la rencontre des hommes et des femmes. Nous demanderons aux chrétiens, non pas de consommer des événements mais d’en être les acteurs. »

Des milliers de pèlerins

Durant ces dix-huit mois de festivités, Tours et sa région s’apprêtent à accueillir plusieurs milliers de pèlerins. « A l’étranger, Tours est connu grâce à saint Martin », rappelle Mgr Bernard-Nicolas Aubertin. Signe de l’importance de l’événement, les réservations sont déjà nombreuses : deux groupes de 500 pèlerins en provenance de Stuttgart et de Pontoise ont déjà réservé ; à la Maison saint Ambroise, qui propose 23 places d’hébergement à côté de la basilique, on commence à enregistrer les réservations, « plus que pour une année classique », précisent les responsables.

Pour accueillir ces pèlerins, le diocèse propose une adresse courriel (*), un guide du pèlerin (disponible mi-novembre) et trois itinéraires (à Tours, Candes-Saint-Martin et Ligugé). Un fléchage pérenne doit également être mis en place par l’agglomération.
Reste la question de la venue du pape François, originaire de Buenos Aires, ville dont le saint patron n’est autre que… saint Martin. « Il a plutôt l’habitude de voyager dans des endroits où les papes se rendent rarement, ajoute Mgr Bernard-Nicolas Aubertin. Je lui ai posé la question en mai et il m’a répondu : «  Tours, oui, mais il y a aussi les autres  ». » S’il est possible que le pape se rende à Szombathely, ville hongroise où saint Martin est né, sa venue en Touraine, 19 ans après le passage de Jean-Paul II, n’est pas d’actualité : « Mais vous savez comme moi que le pape François n’est pas toujours prévisible ! ».

(*) pelesaintmartin2016

programme
  • 10 novembre : 17 h 30, vêpres à la cathédrale ; 18 h, rassemblement devant la cathédrale puis déambulation jusqu’à la basilique ; 20 h - 22 h, découverte de saint Martin le catéchumène à la basilique ; de 22 h à 7 h, nuit de prière à la basilique.
  • 11 novembre : de 7 h à 12 h, messes de l’armistice sur le thème « Saint Martin, artisan de la paix » (à 8 h 45 à la basilique) ; 12 h, table ouverte à l’église Saint-Julien sur le thème « Saint-Martin, chemin vers les pauvres » ; 15 h 30, messe à la cathédrale et inauguration officielle de l’année par le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris, et Mgr Aubertin, archevêque de Tours ; 18 h, verre de l’amitié dans le jardin de la maison diocésaine (13, rue des Ursulines).
  • 16 au 20 novembre : congrès national des directeurs diocésains de pèlerinage à Tours.
A retenir pour 2016 à la Maison diocésaine Le Carmel
  • 28 février 2016

Conférence sur l’évangélisation, avec Martin comme modèle

  • 6 Mars 2016

Conférence sur la charité

Site à consulter

www.saintmartin2016.com

JPEG - 18.5 ko