Pèlerinage pour la Vie

mercredi 12 octobre 2016
popularité : 3%


Pèlerinage pour la Vie
à Notre-Dame de Grâces de Cotignac
Fête des Saints Innocents
Le 28 décembre 2016



Comme chaque année depuis 30 ans, le 28 décembre prochain, fête des Saints Innocents, est organisé à Notre-Dame de Grâces de Cotignac, dans le Var, un pèlerinage de réparation et de prières pour les enfants non-nés, victimes d’avortements.

« Au jardin des Oliviers, Jésus a prié pour chacun de nous. Notre prière unie à celle de Jésus, peut aider tous ceux qui sont tourmentés par le péché d’avortement à demander pardon à Dieu et à recevoir Sa Miséricorde. Ce pèlerinage a été béni par le Pape Saint Jean Paul II le 28 décembre 2001 lors du 15e anniversaire de ce pèlerinage. »

Programme du mercredi 28 décembre 2016

10h : Conférence sur la Vie
11h : Départ en covoiturage vers St Joseph
Marche de réparation de St Joseph du Bessillon jusqu’au Sanctuaire Notre-Dame de Grâces pour tous les péchés commis contre l’innocence
13h : Repas tiré du sac autour du Sanctuaire
14h : Cérémonie Pénitentielle, confessions et messe de recommandation des enfants non-nés
17h30 : Vêpres
18h : Adoration

Repentir, pardon, réparation, amour, paix et joie

« Connaissez-vous quelqu’un qui a refusé la vie naissante ? Qui a perdu un enfant avant la naissance involontairement ? Désirez-vous confier votre enfant à la miséricorde du Père éternel (J.P.II : Ev.Vit.99) ou « adopter » spirituellement un bébé non-né « oublié » (ONU : (1997) 144 000 avortements par jour recensés sans y inclure l’abortif que sont le stérilet et la pilule du lendemain. En Chine, les bébés sont avortés jusqu’à 8 mois).

Mère Teresa disait : « L’avortement provoque deux morts : celle de l’enfant et celle de la conscience de la mère. C’est une blessure qui est infligée à la conscience ». Elle entraîne une sorte d’anesthésie psychologique qui se développe naturellement pour protéger la femme de la douleur et des troubles qui suivent l’avortement – une insensibilisation…. Une hostilité et colère qui augmentent irrationnellement et inconsciemment. Elle devient agressive, passive, dépressive. Les couples se brisent. (environ 70%).

Saint Jean-Paul II dit (Evangelium vitae- 99) « vous les femmes… vous vous rendrez-compte que rien n’est perdu et vous pourrez aussi demander pardon à votre enfant qui vit désormais dans le Seigneur ». (dont traduction du 2 mai 1995 des Acta Apostolique Sede) : « vous pouvez confier avec espérance votre enfant au Père et à Sa miséricorde ».

Les victimes du monde, blessées dans leur innocence dans les guerres, les génocides, la misère, le travail infantile, les mœurs, parfois proches de nous et à notre insu.

Et chacun n’a-t-il pas blessé l’innocence d’autrui par une pensée, une parole, une action, un jugement, même parfois inconsciemment ? Les blessures de l’enfance, dans le sein de la mère, les injustices vraies ou imaginées, les divorces, les événements de la vie, la privation de vie chrétienne, les déviances parallèles, disputes familiales ?

1re lettre du pape Clément aux Corinthiens (quatrième pape après saint Pierre) :
« Dis aux enfants de mon Peuple : Bien que vos péchés puissent s’étendre de la terre jusqu’au ciel et bien qu’ils soient plus rouges qu’écarlate et plus noirs que la toile à sac, pourtant si vous vous tournez vers Moi de tout votre cœur, en disant « Père », Je vous écouterai comme Je le ferai pour un peuple qui était saint ».
Catéchisme de l’Église catholique (1261).

« Quant aux enfants morts sans baptême, l’Église ne peut que les confier à la miséricorde de Dieu qui veut que tous les hommes soient sauvés, et la tendresse de Jésus envers les enfants qui lui fait dire : « laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas ! » nous permettent d’espérer qu’il y ait un chemin de salut pour les enfants morts sans baptême. (Lc 18, 17 ; Mt 19, 13-15 ; Mc 10, 13-15) »

Evangelium vitae 100.

Saint Jean Paul II : « une grande prière pour la vie est une urgence. Que par des initiatives extraordinaires et dans la prière habituelle, une supplication ardente s’élève vers Dieu, Créateur qui aime la vie … du cœur de tous les croyants ; … pour que la force du Très-Haut fasse tomber les murs de la tromperie et mensonges et changer les cœurs et réparer pour ce sang innocent » (Dives in Misericordia n° 7 et CUC 2270)

La parole du Seigneur s’adressa à Moi : « avant de te façonner dans le sein de ta mère, Je te connaissais ». « Avant ta sortie du sein je t’ai consacré. » (Jr 1, 4-5)

« Le Seigneur m’a appelé dès le sein maternel : dès les entrailles de ma mère, il a prononcé mon nom. » (Is 49, 11)

« C’est toi qui a formé mes reins qui m’a tissé au ventre de ma mère : je te rends grâce pour tant de prodiges : merveille que je suis. Mon âme Tu la connaissais bien … quand je fus façonné dans le secret … Mon embryon, tes yeux le voyaient : sur ton livre ils sont tous inscrits les jours qui ont été fixés, et chacun d’eux y figure ». (Ps 139, 13-16)

« Il tient en son pouvoir l’âme de tout vivant et le souffle de toute chair d’homme. » (Jb 12, 10)

« En vérité, je vous le dis : ce que vous avez fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait …. Et ce que vous n’avez pas fait à l’un de ces plus petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait. » (Mt 25, 40-45)

« N’avez-vous jamais lu ce texte : « de la bouche des tout-petits et des nourrissons, Tu t’es ménagé une louange ? » (Ps 8, 3)

Prière pour la vie extraite de l’Encyclique « Evangelium Vitae » de Saint Jean-Paul II (1995)

« O Marie, aurore du monde nouveau,
Mère des vivants,
nous te confions la cause de la vie :
regarde, ô Mère, le nombre immense
des enfants que l’on empêche de naître,
des pauvres pour qui la vie est rendue difficile,
des hommes et des femmes victimes d’une violence inhumaine,
des vieillards et des malades tués par l’indifférence ou par une pitié fallacieuse.
Fais que ceux qui croient en ton Fils
sachent annoncer aux hommes de notre temps
avec fermeté et avec amour l’Evangile de la vie.
Obtiens-leur la grâce de l’accueillir
comme un don toujours nouveau,
la joie de le célébrer avec reconnaissance
dans toute leur existence
et le courage d’en témoigner
avec une ténacité active, afin de construire,
avec tous les hommes de bonne volonté,
la civilisation de la vérité et de l’amour,
à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la vie. »

Sites sources à consulter

agenda Fréjus Toulon Notre Dame de Grâces pèlerinage pour la Vie

Vatican evangelium vitae

Autres articles

pèlerinages de France Notre Dame de Grâces de Cotignac