Pèlerinage nocturne Saint-Sulpice à Paris

vendredi 28 octobre 2016
popularité : 3%


Pèlerinage nocturne
140e nuit de prière
à Saint-Sulpice à Paris
Le samedi 3 décembre 2016
« Par Marie, l’Immaculée, prions Dieu pour la paix dans les cœurs et dans le monde »



La nuit est temps de repos et de nécessaire silence. Elle peut donc être et doit être, en partie ou exceptionnellement en totalité, aussi temps de prière. L’organisation de la vie monastique s’inscrit en ce sens, depuis le début du monachisme. Mais il doit en être ainsi également de nos vies, à nous tous qui sommes chrétiens. Le Cardinal Sarah, dans son tout récent et magnifique ouvrage « la Force du silence », paru en septembre 2016 chez Fayard, nous le dit : « les fidèles doivent s’habituer à prier la nuit, comme Jésus. Dans la nuit, Dieu réalise ses œuvres. Dans la nuit, tout remue, se transforme et croît par la force de Dieu » (§200, p. 158).

Les pèlerinages nocturnes organisés par l’association de laïcs et le mouvement « pour l’unité », fondée à Paris en 1935 par le père Marcellin Fillère et l’abbé André Richard, pour répondre à l’Action Catholique lancée alors par le pape Pie XI, reconnue en 1938 par le cardinal Verdier, archevêque de Paris, répondent pleinement à cette vocation et à cette exigence.

Le 3 décembre prochain aura lieu à Paris leur 140e nuit de prière.

Le mouvement « Pour l’unité »
  • Vocation

« Association de laïcs, nous souhaitons répandre un courant d’opinion populaire visant à réveiller chez les catholiques et à éveiller dans la société le sens et l’amour de l’Église, notamment par une prise de conscience du rôle de celle-ci comme agent d’unité intérieure de la personne et d’unité du monde1 dans le Christ Jésus.

  • Action

Pèlerinages, grands rassemblements populaires (« nuits de prière » ou « pèlerinages nocturnes »), écrits, conférences, soirées de discussion, accueil de personnes en difficulté. »

Origines de l’association « Pour l’unité »

L’association a été fondée à Paris en 1935 par le père Marcellin Fillère et l’abbé André Richard, pour répondre à l’Action Catholique lancée alors par Pie XI. Elle prend le nom de « Pour l’unité », et est reconnue en 1938 par le cardinal Verdier, archevêque de Paris.

L’aumônier du mouvement est le Père Marc-Antoine Fontelle

• Professeur de théologie morale au séminaire de Bayonne
• Juge ecclésiastique à l’officialité de Bayonne
• Docteur en théologie
• Docteur en droit canonique
• Docteur en droit civil

Publications :

• L’exorcisme. Un rite chrétien, préface de Jean-Paul Durand, o.p., Paris, éd. Du Cerf, Collection Cerf Patrimoines, 2016
• L’eau bénite, préface de Mgr Gilbert Aubry (évêque de La Réunion), Paris, éd. Téqui, 2009
• Comprendre et accueillir l’exorcisme, préface de Mgr Michel Dubost (évêque d’Évry-Corbeil-Essonnes), Paris, éd. Téqui, 1999

• Construire la civilisation de l’Amour, Synthèse de la doctrine sociale de l’Église, Paris, éd. Téqui, 1998
• L’homme et la prière, préface de Mgr Georges Lagrange (évêque émérite de Gap), Paris, éd. Téqui, 1997
• Cathéchisme catholique (à l’usage de la Mission de Mayumba - Gabon), Gricigliano, éd. Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre, 1994

Emissions radio :
• A écouter ici : Du médical au paranormal…
Comment l’Église décrypte-t-elle l’implication de Satan dans les âmes ?
Radio Notre-Dame, 5 octobre 2010

Le père Marc-Antoine remplace à cette fonction le père Jean-Marc-Marie André c.s.c., aumônier de notre mouvement de 1993 à 2010.

Organisation générale de la nuit
  • Origine

« En 1969, l’abbé André RICHARD, alors directeur du mouvement, et des membres de « Pour l’unité » ont été entraînés la première fois dans cette voie par des amis de l’Armée Bleue d’Amérique, en union avec des catholiques du Vietnam. L’intention était la paix en Extrême-Orient. Après une première partie au Sacré-Coeur, puis un chapelet en plein air devant l’hôtel de l’avenue Kléber où se déroulaient les pourparlers de paix, ils ont fini la veillée à Notre-Dame des Victoires. Ce qui paraissait impossible était non seulement réalisable, mais finalement assez facile »

  • Quelques chiffres

• 3 nuits - « pèlerinages nocturnes » par an depuis 1969
• 2 cardinaux
• 23 évêques dont certains sont venus plusieurs fois
• de nombreuses personnalités ecclésiastiques et laïques mais aussi des prêtres, des religieux, des séminaristes et des laïques moins connus mais montrant l’universalité de l’Église
• 2000 personnes à chaque nuit
• 1 garderie d’enfants jusqu’à 10 ans assurée pendant toute la nuit
• 1 chorale et des musiciens (orgue, trompette, flûte, violon, violoncelle, harpe et même bombarde) qui soutiennent une assemblée chantante et fervente dans l’esprit de la piété populaire dont la Congrégation pour le Culte Divin a rappelé l’importance et la vitalité pour l’Église en 2001

Des thèmes concrets : neuvaine d’année pour les vocations, nuits pour les handicapés, pour ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur cœur, nuits pour la paix, nuits pour la jeunesse (préparation des JMJ), nuits pour le respect de la vie, nuits pour la famille… »

  • L’esprit

« L’adoration et la prière ne sont pas maintenues seulement par des groupes qui se relaient, et qui passeraient à tour de rôle, une heure chacun devant le Saint-Sacrement. Ici, c’est toute l’assemblée qui persévère dans la prière comme pendant la nuit entière, sauf le temps d’une pause (…) On s’apercevra qu’il est plus facile de mobiliser le chrétien moyen pour toute une nuit, de 21h00 à 6h30 du matin, que d’obtenir de lui 60 minutes d’adoration, à une heure qui contrarie sa vie de famille ou son emploi ordinaire du temps diurne. Et puis, l’appel au plus difficile secoue l’indifférence et mobilise les énergies latentes.

L’avantage de la nuit entière est qu’on expérimente la parole de Notre Seigneur : « Il faut prier sans cesse et ne jamais se lasser ». La patience et l’insistance recommandée obtiennent leurs fruits : lumière, force, joie, unité, espérance renouvelée »

Programme du pélé nocturne 2016

• 21h00 : Ouverture de la veillée
• 21h30 : Témoignage du Docteur P. Theillier, auteur du livre « Expériences de mort imminente »
Chapelet médité
• 22h30 : Messe solennelle de l’Immaculée Conception présidée par Mgr Jachiet, évêque auxiliaire du diocèse de Paris
• 00h30 : Heure sainte, exposition du Saint Sacrement, Complies chantées
• 01h30 : Pause, adoration silencieuse
• 02h30 : Chapelet médité pour les âmes du Purgatoire
• 03h15 : Procession aux flambeaux de la Vierge sur l’hymne acathiste à la Mère de Dieu
• 04h00 : Laudes chantées, prières d’intercession
• 05h00 : Messe du 2è dimanche de l’Avent
• 06h30 : Fin de la nuit

Informations

Mouvement Pour l’unité du monde par l’Église catholique - Association loi de 1901
1, place Saint-Sulpice 75006 Paris - France

pour l unité contact

Site à consulter

pour l unité nuits

pour l unité nuits général