Pèlerinage de Saint-Marcellin à Boulbon

lundi 25 mai 2015
popularité : 4%


Pèlerinage de Saint-Marcellin à Boulbon
(Bouches-du-Rhône)

Le 1er juin de chaque année



Saint Marcellin, pape et martyr en 304, sous le règne de l’empereur romain Dioclétien, est de longue date vénéré à Boulbon (Bouches-du-Rhône).

Une chapelle romane y fut édifiée au 11e siècle, largement remaniée au siècle suivant, afin de prier le saint pape et martyr de la vraie foi, qui avait refusé de rendre un culte aux idoles de son temps. Classée monument historique, la chapelle possède un remarquable porche roman à trois voussures et un enfeu gothique du 14e siècle.

Elle possédait également un très précieux et remarquable retable, à présent déposé au Musée du Louvre à Paris. Sur ce retable, la représentation du Christ après sa Passion comporte en effet des ressemblances significatives avec celle du Saint Linceul de Turin, qui s’avère très certainement être le Saint Linceul ayant entouré le Corps du Christ.

Le pèlerinage de Boulbon, situé 8 kms au Nord de Tarascon, donne lieu à une procession allant de l’église paroissiale jusqu’à la chapelle, accompagnée du buste reliquaire de saint Marcellin et d’un groupe provençal. Une cérémonie très spécifique a lieu à la chapelle, avec bénédiction des bouteilles, en la seule présence des hommes.

Le pèlerinage a lieu le 1er juin de chaque année.

Rendez-vous lundi 1er juin 2015 devant l’église Saint Joseph de Boulbon à 19 h pour la procession jusqu’à la chapelle saint Marcellin.

Le retable de Saint Marcellin de Boublon déposé au musée du Louvre à Paris

Le retable de Saint Marcelin présente une belle vision de la Sainte Trinité. Le Père et le Fils sont unis. Et c’est l’Esprit Saint qui les réunit.

louvre

retable saint marcellin suaire turin

retable de boulbon

Origine du pèlerinage du 1er juin et de la procession des bouteilles

« Cette fête est particulière : l’entrée de la chapelle Saint Marcellin est exclusivement réservée aux hommes, qui défilent une bouteille de (bon) vin à la main, se rendent depuis l’église Saint Joseph jusqu’à la chapelle, derrière la bannière et le buste reliquaire du saint. Après un sermon en provençal et la bénédiction des bouteilles, les participants chantent tout en buvant leur vin.

Le sous-préfet et le révérend de l’abbaye de Saint-Michel de Frigolet assistaient à la cérémonie. Mais d’où vient donc cette tradition ?

" Quand, en l’an 304, Marcellin, prêtre de Rome, fut jeté dans un cachot en compagnie de Pierre l’exorciste, il tomba sur des débris de poterie. Un ange apparut, relevant le martyr qui, ramassant un tesson d’amphore taché de sang, le leva au ciel en disant :
Seigneur je vous offre ceci en sacrifice
– Le miracle se produisit, ce fut une amphore de vin miraculeux que le saint tenait entre ses mains ".

Mais Saint Marcellin, tout comme Saint Gens à Monteux, était réputé pour son pouvoir sur le liquide en général et la plaine de Boulbon avait bien besoin de cette protection, face aux sautes d’humeur du Rhône voisin ou à la sécheresse des mois d’été.

La tradition locale veut que la procession des bouteilles ait été instituée par les moines de Montmajour, installés, peut-être à Boulbon, et ayant entrepris d’assécher les marais. Le vin béni aurait guéri des fièvres.

Saint Marcellin est également invoqué pour obtenir la pluie. Selon le dicton populaire : « Sant Marcellin bon per l’aigo, bon per lou vin », « saint Marcellin est bon pour l’eau et bon pour le vin »

Source : pèlerinage boulbon

Informations

Paroisse de Boulbon Tel 04 90 91 09 50

Site paroissial

paroisse de tarascon

Site source

pèlerinages boulbon

Autres sites

chapelle saint marcellin

boulbon

boulbon diaporama


Pèlerinage de Saint-Marcellin à Boulbon (Bouches-du-Rhône)