Pèlerinage de Pentecôte pour les 700 ans du diocèse de Luçon

lundi 6 mars 2017
popularité : 4%


Pèlerinage de Pentecôte en Vendée
pour les 700 ans du diocèse de Luçon
De Luçon à La Chaize-le-Vicomte
Les vendredi 2 et samedi 3 juin 2017



Pour les 700 ans du diocèse de Luçon, marqué par une année jubilaire, un pèlerinage aura lieu les 2 et 3 juin 2017. Il partira de la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Luçon pour La Chaize-le-Vicomte.

Le lendemain, , dimanche de Pentecôte se tiendra à Mouilleron-le-Captif un grand rassemblement diocésain autour de l’évêque de Luçon, Mgr Alain Castet.

Autres grands moments de ce Jubilé
  • 23 juin 2017 Renouvellement de la consécration du diocèse au Cœur de Jésus
  • 13-15 août 2017 7e centenaire et solennité de l’Assomption : illumination du cloître et de la cathédrale.
  • Dimanche 13 août Messe d’action de grâce présidée par le Cardinal Robert Sarah à la cathédrale à 16h
  • Lundi 14 août au soir Vigiles
  • Mardi 15 août Messe solennelle présidée par le Cardinal Robert Sarah à la cathédrale de Luçon
  • Septembre 2017 Inauguration du Trésor de la cathédrale de Luçon
  • 6-7 octobre Marche de l’ICES et des étudiants Maillezais-Chaillé-Luçon
  • Octobre 2017 sortie du livre « Vendée » dans la collection « la grâce d’une cathédrale »
Histoire du diocèse de Luçon

« L’immense Diocèse de Poitiers couvrait encore, au 14e siècle, l’ancienne civitas gallo-romaine des Pictons.

En 1317, Jean XXII décide son démembrement « parce qu’un seul pasteur ne pouvait, comme il convient, être attentif à chacun en particulier et remplir les autres fonctions d’un bon pasteur… »

Ainsi prirent naissance l’évêché de Luçon et celui de Maillezais. Dans la partie occidentale du Bas-Poitou le monastère Ste- Marie-de -Luçon fut choisi pour être siège de l’évêché, de préférence à l’abbaye de St-Michel-en-l’Herm : Luçon, « ce bourg dont l’emplacement est bien situé ; nous l’avons érigé en cité, décrétant que l’église de ce monastère sera désormais une église cathédrale ».

Pierre de la Voyrie, fut nommé premier évêque de Luçon : « Nous avons tourné les yeux vers toi, actuellement Abbé dudit monastère, riche des qualités d’une noble famille, cultivé, honnête et de bonnes mœurs ».

De la première église abbatiale de Luçon, ravagée par les normands au IXe siècle, puis incendiée par le comte de Poitou, en 1068, il ne reste rien.De l’abbatiale romane consacrée en 1121, il subsiste une partie notable du transept nord, témoignage de la richesse de l’abbaye.

La première évangélisation fut l’œuvre de St Hilaire (+ 368), évêque de Poitiers, et de St Philbert de Noirmoutier (+ 685), fondateur de monastères. St Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716) fut le missionnaire des campagnes et fonda une famille religieuse importante et diversifiée.

La « Guerre de Vendée » (1793-1797), « lutte de géants » dont la motivation fut principalement religieuse, influencera de manière décisive l’histoire du diocèse et sera la source d’un extraordinaire développement religieux et missionnaire aux XIXè et XXè siècles.

Le diocèse de Luçon fut supprimé par le Concordat de 1801, puis rétabli en 1817 dans les frontières du département de la Vendée. De 1317 à 1801, il y eut 34 évêques, dont Armand-Jean Duplessis de Richelieu (1606-1623). Depuis 1817, il y a eu 11 évêques.

  • Le diocèse aujourd’hui

Les communautés chrétiennes sont organisées en 59 paroisses, réparties en 13 doyennés, eux-mêmes articulés en 4 zones pastorales (correspondant aux 4 régions socio-économiques du département).

Les chrétiens, au niveau de leur paroisse, prennent de plus en plus de responsabilités au niveau des conseils qu’ils soient pastoral ou économique. Beaucoup sont engagés en catéchèse, dans la liturgie, dans des mouvements ou au service de la charité.

Les Mouvements de laïcs sont vivants. Ils existent pour les enfants, les jeunes, les adultes et les personnes retraitées. Ils proposent des rencontres régulières pour faire le lien entre leur foi et leur vie. Des groupes de prière, nombreux se réunissent régulièrement. 4 Centres spirituels proposent temps de retraite ou de réflexion.

Les Services diocésains : Pastorale Familiale, Pastorale de la Santé, Chrétiens-Médias, Catéchèse, Catéchuménat, Formation, Service des Vocations, Pastorale liturgique et sacramentelle, et bien d’autres encore, viennent proposer des aides aux paroisses et mouvements, ainsi que le Service de la charité (Secours Catholique, CCFD et la Société St Vincent de Paul .

L’enseignement catholique scolarise 58 000 élèves jusqu’à la fin du secondaire (ce qui représente 50 % des enfants et des jeunes scolarisés en Vendée).
Une Aumônerie de l’Enseignement Public existe aussi dans chaque ville.

Les prêtres (séculiers et réguliers) originaires de Vendée sont 750 environ, dont plus de la moitié travaille en dehors du diocèse. Le clergé diocésain compte, en 2004, 410 prêtres, dont 150 en situation de retraite et une cinquantaine au service d’autres diocèses (en France ou Fidei donum à l’étranger).

32 diacres permanents ont été ordonnés depuis 1982. Chaque année, des hommes se préparent au diaconat. En 2004, 10 hommes sont en formation.
Il y a 100 animateurs laïcs en pastorale, dans les paroisses mais aussi dans les aumôneries de l’enseignement public ou dans la pastorale scolaire de l’Enseignement Catholique ou au service des mouvements éducatifs et apostoliques.

La vie religieuse est bien représentée dans le diocèse. Religieuses et religieux forment un réseau de plus de 130 communautés présentes au cœur des différentes paroisses. Elles sont attentives particulièrement aux situations difficiles et constituent des foyers de prière là où elles vivent. 5 monastères témoignent de l’absolu de Dieu par leur vie de prière communautaire. Le diocèse de Luçon a une grande tradition de vie missionnaire, avec la présence de nombreux Vendéens dans des Instituts ou Congrégations missionnaires. Chaque année, des jeunes garçons et filles partent dans différents pays du monde en Coopération Missionnaire. »

Site à consulter

Vendée catholique