Pèlerinage annuel à Notre-Dame du Sacré-Coeur

samedi 19 août 2017


Pèlerinage à Notre-Dame du Sacré-Coeur
à Issoudun
Les 1er et 2 septembre 2017



Le pèlerinage annuel à Notre Dame du Sacré Coeur à Issoudun (Indre) aura lieu le 2 septembre 2017. Il sera placé sous la présidence de Mgr Maillard, archevêque de Bourges.

Programme
  • Vendredi 1er septembre

• 20h30 Veillée de la lumière

  • Samedi 2 septembre

• 09h00 Sacrement de réconciliation

• 10h30 - Messe solennelle présidée par Mgr Armand Maillard, archevêque de Bourges

Prédication assurée par le Père Mark McDonald, Supérieur général des Missionnaires du Sacré-Cœur

• 15h00 – Célébration mariale et missionnaire avec l’accueil de 5 missionnaires du Sacré-Cœur qui viennent vivre la mission en Europe

• 20h30 Prière d’action de grâce

Les Missionnaires du Sacré-Cœur

Le Sacré-Cœur désigne toute la personne de Jésus. Le P. Chevalier, formé par la grande « École française de spiritualité », en contemplant le cœur du Christ met l’accent sur le mystère de l’Incarnation.

Oui, Dieu nous aime à travers l’humanité de son fils fait cœur de chair ! Sa passion d’amour se donne à nous pour que nous comprenions que notre cœur est fait pour aimer et être aimé comme le sien.

Les Missionnaires du Sacré-Cœur vivent de cette passion d’aimer : montrer à tout être humain qu’il est digne d’aimer et d’être aimé.

En contemplant le Cœur du Christ blessé sur le calvaire, les MSC, à la suite du P. Chevalier, découvrent que la blessure du côté de Jésus est une « porte ouverte » sur la VIE, un CHEMIN de pardon et de réconciliation. Leur manière de vivre la foi et d’être proche des hommes est marquée par cette contemplation qui anime leur vie missionnaire à travers le monde. Ils vivent de la « spiritualité du cœur ».

L’illumination intérieure du P. Jules Chevalier

Extrait du livre du P. André Mayor, MSC,
Prier 15 jours avec Jules Chevalier, Edi. Nouvelle Cité, n° 62, Paris 01/2002, pages à 14

"Tout être créé est –un mot de Dieu-, voilà le sens général et commun de toute la
création"
(Cf. Jules Chevalier dans son livre sur le Sacré-Cœur de Jésus).

C’est par la création que Dieu commence à se « montrer », comme dit le P. Jules
CHEVALIER ! .. D’une manière plus ramassée, le P. Jules Chevalier dit :

« Tout être créé est un MOT de Dieu »

et il ajoute (précision capitale) que de tous les « mot de Dieu », « le Sacré-Cœur de Jésus est le dernier ».

Ce cœur, rempli de « tout les trésors que Dieu a pu y concentrer… avec toutes les grâces qui en découlent comme d’une source intarissable, ce cœur ne peut être qu’un mot d’amour ».

Voulons-nous connaître « la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur » (Ep 3) du
cœur de Dieu ? Il nous faut prendre le chemin du P. Jules Chevalier . Il nous faut,
pas après pas, aller avec lui de la lus infime des créatures (l’atome) à la plus sublime
(le cœur transpercé ce Jésus). Il nous faut les passer toutes en revue, « écouter » "le
mot" que nous dit de lui chaque créature, et à chaque découverte nouvelle, prendre le temps de prier, de méditer et de rendre grâce. Chaque nouveau dévoilement nous
découvre un peu plus le « cœur » que Dieu veut nous montrer. La prière du P. Jules
CHEVALIER est un « parcours », une « exploration » dont le sens n’apparaît en pleine
lumière qu’au soleil du cœur transpercé sur le calvaire.

• Il nous faut entendre les « mots » que disent l’atome, les mondes et l’homme… Autant de créatures, dévoilant, chacune à sa mesure, quelque chose du cœur de Dieu, mais hélas « à quelle distance du modèle » (qu’est le Christ).

Si, comme en est persuadé le P. Jules CHEVALIER , Dieu veut révéler son cœur tout
entier, il faut qu’il continue à se « montrer toujours plus » et le P. Jules Chevalier
l’en conjure avec instance :

« Paraissez soleil des soleils, lumière du monde… Jésus, Jésus, paraissez avec les splendeurs de votre cœur adorable, ce foyer d’amour cette source de vie, de grâce et de bénédiction… »

Quelle illumination ! Quelle émotion ! L’Incarnation, si l’on peut dire, s’impose à Dieu,comme une nécessité. « Et le Verbe s’est fait chair ! ».

On pourrait penser le mystère accompli ! Mais non ! Par Jésus qui « appelle à sa suite », l’Incarnation va se déployer dans l’histoire, jusqu’à la fin des temps. Jésus rassemble, il se fait « un corps » : « Venez à ma suite ». Venu pour les malades et les pécheurs, Jésus les guérit : « Venez à moi, vous tous qui peinez ! » Il se fait un « corps en bonne santé » ! Des foules le suivent, elles marchent derrière lui, il en devient le « Berger » prêt à donner sa vie et parce qu’il nous aime, il devient pour nous
« eucharistie quotidienne, action de grâce et offrande » pour la gloire de Dieu et le salut du monde ; bien plus : « Il devient le compagnon de notre exil… pour nous servir de nourriture ».

Dernière montée ! Jusqu’au sommet du calvaire, où (cf. Jn 19) nous verrons le cœur
de Jésus et le cœur de Dieu, "si intimement unis l’un à l’autre qu’ils n’en font
qu’un« . »Du Cœur du Verbe Incarné, percé sur le Calvaire, dit alors le P. Jules CHEVALIER , je vois surgir un monde nouveau, le monde des élus".

Avec et comme lui nous « verrons » alors que, de tous « les mots de Dieu », le cœur transpercé de Jésus est bien « le dernier ». Après celui-là, il ne peut y en avoir
d’autres ! Le Père n’a vraiment rien d’autre à ajouter !

« Tout est accompli » ! Un soupir encore ! "Un des soldats s’approche de Jésus et lui
perce le côté. Il en jaillit du sang et de l’eau" (Jn 1934). Alors inclinant la tête, Jésus
rendit l’Esprit. Telle est la conclusion simple et dépouillée de sa vie… Sa vie, nul ne l’a prise, c’est lui qui l’a livrée. Par amour ! Jésus est mort, mais c’est un homme
nouveau qui naît ! Le monde ancien s’en est allé, un monde nouveau est déjà né.
Vienne l’homme nouveau, vienne le monde nouveau. Le cœur de Jésus est le
« remède à tous nos maux », il a vaincu la mort et le mal. Lui seul peut nous
délivrer, laissons-nous guérir par lui ! Parfaitement accordé au cœur
de son Fils« , Marie, sa mère et la nôtre, devient vraiment en ce moment »Notre-Dame du Sacré-Cœur« . Elle nous conduit à la source d’eau vive qui jaillit de son cœur. »Venez les Biens dits de mon Père ! Venez boire à la source !".

Note du P. André Mayor MSC
en présentation de son livre,
« Prier 15 jours avec Jules Chevalier ».

Informations complémentaires et hôtellerie

Basilique du Sacré-Cœur
Tel 02 54 03 33 83

Courriel :
annales.issoudun@wanadoo.fr

Ouvrages à consulter

P. André Mayor MSC, Prier 15 jours avec Jules Chevalier

Guy Barrey, Pèlerinages de France, Ed. Via Romana, 2017

Sites à consulter

Orléans catholique

pèlerinages de France Notre Dame du Sacré Coeur


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301