Pèlerinage Notre-Dame de Chrétienté

jeudi 29 décembre 2016
popularité : 5%


Pèlerinage Notre-Dame de Chrétienté
de Paris à Chartres
Du samedi 3 juin au lundi 5 juin 2017



Le dimanche 1er janvier 2017, jour du Nouvel An est celui de l’Octave de la Nativité, fête de la sainte Vierge Marie.

C’est le moment de souhaiter à tous les lecteurs du site pelerinagesdefrance.fr , ainsi qu’à leurs familles et proches, une sainte et heureuse année 2017.

C’est aussi un bon moment pour souligner que le pèlerinage de Chrétienté 2017 aura pour thème : « Sainte Marie Mère de Dieu ». Comme l’a indiqué Jean de Tauriers, président de l’association Notre-Dame de Chrétienté, ce thème a été choisi en relation avec le centième anniversaire des apparitions de Fatima.

Il sera présidé en 2017 par le Cardinal américain Raymond Leo Burke.

Jean de Tauriers précisait lors du pèlerinage Notre-Dame de Chrétienté 2016 :

"Notre pèlerinage est une prière de réparation et de conversion, il est une réaction spirituelle. Ceux qui ont relancé ce très ancien pèlerinage français, il y a plus de trente années, ont eu ce sens de la foi, ce bon sens catholique, d’aller prier Notre Dame pour sauver la chrétienté. Leur choix de la Tradition a été « combatif » et « doctrinal » : « doctrinal » car ils voulaient (et nous le voulons toujours) transmettre l’intégralité de la foi catholique et « combatif » car ils le faisaient (et c’est toujours vrai) face au relativisme généralisé.

Il y a une année, rappelez-vous, ici même à Rambouillet, nous avions l’immense joie d’entendre prêcher Mgr Schneider. Récemment encore, il a souligné « l’énormité de l’actuelle crise générale de la foi, de la moralité et de la liturgie au sein de l’Église. »
Notre époque appartient aux âmes fortes, prêtes pour le combat spirituel et prêtes à transmettre en amoureux de l’Eglise.

Dom Pateau, père abbé de l’abbaye de Fontgombault, sera demain à Chartres pour célébrer la messe et ce soir à Gas sur le bivouac pour vous accueillir. Dom Pateau nous demandait récemment « d’être aussi extraordinaires que notre liturgie » ! Avec la tiédeur, c’est l’amollissement intellectuel que nous devons également craindre si nous voulons être extraordinaires.

L’homme d’aujourd’hui se refuse à vouloir atteindre les vérités fondamentales sur Dieu. Cette pensée ouvre la voie au nihilisme culturel, au relativisme théologique, au sentimentalisme spirituel. C’est à vous qui n’êtes ni tièdes, ni amollis, de travailler intellectuellement à rebâtir la société chrétienne. Notre Dame de Chrétienté, avec quelques autres bonnes maisons, vous aide dans ce travail de formation. N’oubliez pas que les bonnes lois de demain seront faites par les catholiques bien formés d’aujourd’hui !

« Le royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l’Eglise romaine » disait Saint Rémi à Clovis, en 496, la veille de son sacre à Reims. Les Français sont en très grande majorité catholiques, peut-être l’oublie-t-on un peu vite. Baptisés, les Français catholiques ont reçu la foi. Ils ont la foi en germe par le sacrement et sont enfants de Dieu, même s’ils ne le savent plus. La foi existe ainsi de manière certaine et peut être réveillée pour que les chrétiens ne se conduisent plus en « apostats silencieux » pour reprendre l’expression du cardinal Sarah. Prions et travaillons, chers amis, pour que les français catholiques agissent en catholiques, sans tiédeur, sans mollesse et unis ! Dans son encyclique Vehementer Saint Pie X (le saint de notre journée du dimanche) encourageait à l’unité des catholiques (je le cite) « Faites le nécessaire pour que, dans la pensée comme dans l’action, votre union soit aussi ferme qu’elle doit l’être parmi des hommes qui combattent pour la même cause. »"

Un pèlerinage de Chrétienté

« En mettant ses pas dans les pas de ses Pères, le pèlerin de Chartres continue la marche des pèlerins du Moyen-Age, des Rois de France, des étudiants d’avant-guerre et d’avant-68, continue la Foi des paroisses et la Foi des métiers, celle de la France et des nations chrétiennes. Ainsi, le pèlerinage de Chartres se veut-il une réponse enthousiaste à la question que posait Jean-Paul II : « France, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ? » (appel du Bourget, 1980), question qui se pose également à toutes les nations chrétiennes.

C’est dans cet esprit que le pèlerinage de Chartres se met sous la protection de Notre-Dame de Chrétienté. La Chrétienté cette alliance joyeuse du Ciel et de la Terre !
« La Chrétienté est une alliance du sol et du Ciel ; un pacte scellé du sang des Martyrs, entre la terre des hommes et le paradis de Dieu. Un jeu candide et sérieux, un humble commencement de la vie éternelle. La Chrétienté, c’est la lumière de l’Evangile projetée sur nos patries, sur nos familles, sur nos moeurs et sur nos métiers. La Chrétienté, c’est le corps charnel de l’Eglise, son rempart, son inscription temporelle […] C’est aussi et surtout la proclamation de la royauté de Jésus-Christ sur les âmes, sur les institutions et sur les moeurs » (Dom Gérard)

La Chrétienté, c’est une cité dans laquelle les institutions et les modes de vie ne sont plus des obstacles à l’épanouissement des hommes, mais, respectueux de l’ordre naturel, des instruments qui permettent l’élévation de l’homme. Il ne s’agit pas, en voulant pacifier et embellir la Terre, de remplacer le Ciel, mais bien de lui servir d’escabeau. Et les pèlerins de Chartres sont de ces chrétiens qui veulent instaurer sur terre ce règne social de Jésus, car nous savons qu’Il est la seule alternative à la culture de mort et que c’est avec Lui seul que nous pourrons bâtir une civilisation du 3e millénaire qui soit harmonieuse. »

Site source à consulter

nd chrétienté