Notre-Dame des Neiges

samedi 28 novembre 2015
popularité : 3%


Marche-pèlerinage en raquette dans les Alpes
Pour les 17-35 ans
Du 14 au 18 février 2016



Organisé par la Famille Missionnaire de Notre-Dame à Saint-Pierre de Colombier (Ardèche), un pèlerinage à pied et en raquettes pour les jeunes (17-35 ans) aura lieu dans les Alpes, du 14 au 18 février 2016, à la suite de la Grande fête de Notre-Dame des Neiges « Laudato Si pour l’année sainte de la miséricorde » prévue pour le 19 décembre 2015.

Dans un esprit de famille, de joie et de prière, sac au dos, le cadre naturel unique des Alpes sera propice à un approfondissement personnel de notre foi par des enseignements et la prière mais aussi à de grands moments fraternels.

Informations complémentaires et inscriptions

fmnd activités

Pèlerinage annuel à Notre-Dame des Neiges à Saint-Pierre-de-Colombier (Ardèche) Samedi 19 décembre 2015 « Laudato Si ! pour l’année sainte de la miséricorde ! »

La grande fête de Notre-Dame des Neiges à Saint-Pierre-de-Colombier est comme le sommet et la source de toute l’activité missionnaire de la Famille Missionnaire de Notre-Dame.

JPEG - 15.7 ko

Chaque année, elle est célébrée dans l’octave de la solennité de L’Immaculée Conception (8 décembre), le samedi le plus proche du 15 décembre, jour anniversaire de la bénédiction de la statue par Mgr Couderc en 1946.

C’est un grand jour de grâce pour tous les pèlerins qui viennent, chaque année plus nombreux, de toutes régions de la France, prier leur Maman du Ciel, la Vierge au Cœur immaculé, pour lui confier leurs soucis, leurs souffrances, leurs proches en détresse, et toutes les intentions qu’ils portent dans leur cœur.

Thème 2015 : « Laudato Si ! pour l’année sainte de la miséricorde ! » Sommet et source de toutes les activités de la Famille Missionnaire de Notre-Dame, la grande fête de Notre-Dame des Neiges rassemble chaque année de très nombreux pèlerins du monde entier pour accueillir les grandes grâces de leur Maman du Ciel.

Bienheureux Charles de Foucauld (1858-1916)

« Charles de Foucauld (Frère Charles de Jésus) naquit à Strasbourg, en France, le 15 septembre 1858. Orphelin à six ans, il fut élevé, avec sa soeur Marie, par son grand-père, dont il suivit les déplacements dus à sa carrière militaire.
Adolescent, il s’éloigna de la foi. Connu pour son goût de la vie facile, il révéla cependant une volonté forte et constante dans les difficultés. Il entreprit une périlleuse exploration au Maroc (1883-1884). Le témoignage de la foi des musulmans réveilla en lui la question de Dieu : « Mon Dieu, si vous existez, faites que je vous connaisse ».
De retour en France, touché par l’accueil affectueux et discret de sa famille profondément chrétienne, il se mit en quête. Guidé par un prêtre, l’abbé Huvelin, il retrouva Dieu en octobre 1886. Il avait 28 ans. « Aussitôt que je crus qu’il y avait un Dieu, je compris que je ne pouvais faire autrement que de ne vivre que pour lui ».
Un pèlerinage en Terre Sainte lui révéla sa vocation : suivre Jésus dans sa vie de Nazareth. Il passa sept années à la Trappe, d’abord à Notre-Dame des Neiges, puis à Akbès, en Syrie. Il vécut ensuite seul dans la prière et l’adoration près des Clarisses de Nazareth.

Ordonné prêtre à 43 ans (1901), il partit au Sahara, d’abord à Beni-Abbès, puis à Tamanrasset parmi les Touaregs du Hoggar. Il voulait rejoindre ceux qui étaient le plus loin, « les plus délaissés, les plus abandonnés ». Il voulait que chacun de ceux qui l’approchaient le considère comme un frère, « le frère universel ». Il voulait « crier l’Évangile par toute sa vie » dans un grand respect de la culture et de la foi de ceux au milieu desquels il vivait. « Je voudrais être assez bon pour qu’on dise : Si tel est le serviteur, comment donc est le Maître ? ».

Le soir du 1 décembre 1916, il fut tué pas une bande qui avait encerclé sa maison.
Il avait toujours rêvé de partager sa vocation avec d’autres : après avoir écrit plusieurs règles religieuses, il pensa que cette « vie de Nazareth » pouvait être vécue partout et par tous. Aujourd’hui, la « famille spirituelle de Charles de Foucauld » comprend plusieurs associations de fidèles, des communautés religieuses et des instituts séculiers de laïcs ou de prêtres ».

Il a été béatifié le 13 novembre 2005 par le pape Benoît XVI. Il est célébré le 1er décembre.

Source :

Vatican saints

Site à consulter

pèlerinages de France Notre Dame des Neiges à Saint Pierre de Colombier