Notre-Dame de Myans

mardi 30 août 2016
popularité : 3%

Pèlerinages à Notre-Dame de Myans
Refuge protecteur
Chaque année le dimanche le plus proche du 8 septembre
Dimanche 11 septembre 2016, pèlerinage des familles



Le sanctuaire marial de Notre-Dame de Myans, en Savoie, dédié à la Nativité, a pour origine un petit oratoire du XIe siècle. Le 24 novembre 1248, l’effondrement d’un pan de falaise entraîne un glissement de terrain et l’effondrement du Mont Granier, avec pour conséquence dramatique l’ensevelissement de cinq villages et plusieurs milliers de victimes. La coulée de terre s’arrête cependant net aux pieds de la chapelle abritant la statue de Notre-Dame de Myans, sauvant ainsi un groupe de moines bénédictins.

Depuis cette date mémorable, ayant marqué le paysage alentours, dès lors appelé « les abymes de Myans », des pèlerinages locaux débutèrent, pour venir y prier Notre-Dame de Myans, refuge protecteur, notamment contre les éléments déchainés. Les pèlerinages connurent un fort développement et une large extension régionale lorsque le comte Jacques de Montmayeur y installa en 1458 des moines franciscains qui y bâtirent un monastère et prirent en charge l’accueil des pèlerins et l’organisation des pèlerinages. Pour y accueillir les fidèles en nombre grandissant, une église fut élevée au dessus de la chapelle primitive, formant ainsi, dès 1466, deux églises superposées.

En 1534, le savoyard Jean Grandis, ayant invoqué Notre-Dame de Myans, fut le seul survivant du naufrage d’un bateau avec plus de 500 passagers à son bord, au large de Livourne, en Italie. Il revint d’Italie remercier la Vierge de Myans et lui déposer un ex-voto, hélas détruit lui aussi à la révolution.

Dans l’église inférieure, à présent appelée « crypte », se trouve la Vierge à l’Enfant, qui put être sauvée du vandalisme de la révolution, et qui fut couronnée en 1905. Le sanctuaire, avec sa maison de rencontres spirituelles attenante, accueille chaque année environ 80 000 à 100 000 personnes, selon le père Jean Bianchi, ancien recteur du sanctuaire de Notre-Dame de Myans.

Les principaux pèlerinages ont lieu en juillet avec le pèlerinage des malades, le 15 août, fête de l’Assomption glorieuse de la Vierge Marie, le 8 septembre pour la fête solennelle de sa Nativité, le dimanche le plus proche suivant le 8 septembre pour le pèlerinage des familles.

Sources : Marie de Nazareth ; Père Jean Bianchi, ancien recteur du sanctuaire de Notre-Dame de Myans.

Programme du dimanche 11 septembre dans le clos des pèlerinages

Pèlerinage des familles

« En famille la joie de la miséricorde »

8h Marche à partir de l’église de Saint Baldoph
9h15 Parcours du Jubilé de la Miséricorde dans la crypte
Présentation de l’exhortation Amoris Laetitia
11h Messe présidée par Mgr Ballot, installation du Père Christian Auffret recteur du sanctuaire et de la paroisse Saint Anthelme du Granier
12h30 Pique Nique
14h15 Présentation des mouvements de la Pastorale et échange

Sites à consulter

notre histoire avec Marie Marie de Nazareth Notre Dame de Myans

sanctuaire Myans diocèse Savoie

catholique Savoie centre spirituel Notre Dame de Myans

guide st Christophe maison de rencontres spirituelles