N-D de Sion

vendredi 12 juillet 2013
par  Jean-François
popularité : 3%



NOTRE-DAME DE SION (MEURTHE-ET-MOSELLE)



Dans la région du Saintois, au sud de Nancy, sur la colline inspirée, chère à Maurice Barrès, fut édifiée, dès le Xème siècle, une église dédiée à la Vierge Marie, après une apparition de la Sainte Vierge à Saint Gérard (935-994), évêque de Toul, lui demandant d’y construire un sanctuaire. Intimement liée à l’histoire de la Lorraine, le sanctuaire, devenu très rapidement le plus grand centre de pèlerinage de toute la Lorraine, fut érigé en basilique. Le chœur de la basilique a été réalisé au XIVème siècle, la nef au XVIIème siècle, pour être achevée au XIXème siècle.

JPEG - 52.9 ko Notre-Dame de Sion est un haut-lieu de la foi catholique lorraine et de l’histoire de la Lorraine. Les ducs de Lorraine témoignèrent de leur attachement à Notre-Dame de Sion. C’est ainsi, en 1669, que le duc de Lorraine Charles IV fit par acte notarié donation solennelle de ses états à la Vierge Marie, qu’on honora dès lors du titre de Duchesse de Lorraine. On doit par ailleurs à Stanislas, ancien roi de Pologne, duc de Lorraine, la nef de la basilique.

Bâtie sur la commune de Saxon-Sion, sur un promontoire de 545m, Notre-Dame de Sion étend ses bras protecteurs sur le plateau lorrain, jusqu’aux Vosges, en direction de l’Alsace. La statue monumentale de Marie Immaculée, haute de 7 mètres, fondue à Vaucouleurs, érigée en 1871 sur le haut de la tour de 45 mètres de la basilique, regarde en direction de l’Alsace, soumise à l’Empire d’Allemagne après les défaites de 1870. Un ex-voto porte témoignage de cette histoire douloureuse : le « ce n’est pas pour toujours », avec la croix de Lorraine brisée placée par des pèlerins en 1873, devint en 1920 « ce n’était pas pour toujours » après le retour de l’Alsace-Lorraine à la Mère-Patrie. Un ex-voto, érigé en 1973, ainsi qu’un monument de la paix, sont dédiés à la réconciliation franco-allemande et à la paix.

La statue de Marie Immaculée fut couronnée en 1873 sur décision du Bienheureux Pape Pie IX et le sanctuaire érigé en basilique en 1933, sur décision du grand Pape Pie XI.

JPEG - 71.6 ko Le couvent adjacent, fondé en 1625 par Charles IV, duc de Lorraine, pour une communauté de Tiercelins, qui ont dû quitter les lieux à la révolution. Il a été repris en 1850 par les Pères Oblats de Marie Immaculée, jusqu’en 2006. Depuis lors, l’animation du sanctuaire est confiée au recteur de la basilique, avec une équipe de laïcs et de bénévoles, en lien avec les Sœurs Clarisses.


Le couvent est quant à lui, depuis 2000, la propriété du Conseil général de Meurthe-et-Moselle.

Lieu de pèlerinage, les principales fêtes ont lieu les 19 mars, fête de Saint Joseph ; 15 août (Assomption) ; 8 septembre (Nativité de Marie) ; De la fin août à la mi-septembre : quinzaine mariale. Le Sanctuaire est ouvert tous les jours.

Hébergements

Site dédié à l’hébergement

Site à consulter

N-D de Sion