Béatification des 19 Martyrs de Tibhirine

lundi 26 novembre 2018


Pèlerinage à Oran
pour la béatification des 19 moines martyrs de Tibhirine
Le 8 décembre 2018



« S’il m’arrivait un jour - et ça pourrait être aujourd’hui - d’être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les étrangers vivant en Algérie, j’aimerais que ma communauté, mon Église, ma famille, se souviennent que ma vie était DONNÉE à Dieu et à ce pays. »

Extrait du testament spirituel de Christian de Chergé, prieur des frères de Tibhirine

Un pèlerinage exceptionnel est organisé à Oran par l’agence de voyages Ictus pour la béatification des 19 moines martyrs de Tibhirine du 6 au 8 décembre 2018. Il sera accompagné par Monseigneur Georges Colomb, évêque de La Rochelle et ancien vicaire général des Missions Etrangères de Paris. Les inscriptions pour ce pèlerinage sont closes, faute de places supplémentaires. Mais tous ceux qui le souhaitent pourront se mettre en union de prières avec le clergé et les pèlerins sur place, d’autant que la cérémonie de béatification sera retransmise sur KtO en direct à 13h .

« Les 19 martyrs d’Algérie seront béatifiés le 8 décembre en la basilique de Santa Cruz à Oran, en présence de Monseigneur Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran et successeur de Monseigneur Pierre Claverie. À cette occasion, nous vous invitons à vivre un pèlerinage sur les pas de ceux qui ont témoigné de leur foi et sont restés en Algérie durant la décennie noire : Monseigneur Pierre Claverie et ses 18 compagnons, dont les sept moines trappistes de Tibhirine (frères Christian, Bruno, Christophe, Célestin, Luc, Paul et Michel). D’Alger à Oran, voici un pèlerinage pour découvrir le témoignage de ces missionnaires à la foi ardente et prier avec l’église d’Algérie.

« Nos frères et sœurs sont des modèles sur le chemin de la sainteté ordinaire. Ils sont les témoins qu’une vie simple mais toute donnée à Dieu et aux autres peut mener au plus haut de la vocation humaine. » Communiqué des évêques d’Algérie du 20 janvier 2018

Le Pape François 1er a reconnu les sept moines de Tibhirine et douze autres chrétiens dont l’évêque d’Oran, Pierre Claverie, assassinés durant la décennie noire en Algérie comme étant martyrs, ouvrant ainsi la voie à leur béatification. « La béatification est l’acte solennel par lequel le pape déclare qu’un culte public peut être accordé à un serviteur de Dieu », définit le site chrétien Liturgie Catholique. Ceux qui sont béatifiés sont appelés les bienheureux. « La béatification est un acte solennel par laquelle l’Église déclare la vie et l’action d’une personne authentiquement chrétienne. Elle la donne ainsi en exemple à tous », explique pour sa part le quotidien chrétien La Croix.

Une définition qui semble s’appliquer parfaitement aux actions des 19 chrétiens assassinés durant la décennie noire, estiment les évêques d’Alger. « Devant le danger d’une mort qui était omniprésent dans le pays, ils ont fait le choix, au risque de leur vie, de vivre jusqu’au bout les liens de fraternité et d’amitié qu’ils avaient tissés avec leurs frères et sœurs algériens par amour. Les liens de fraternité et d’amitié ont ainsi été plus forts que la peur de la mort », ont affirmé les évêques au décret publié par le Vatican.

« Cette béatification montre que nos frères ont donné leur vie par amour pour ce peuple algérien dont ils étaient les hôtes. On s’y attendait mais c’est quand même extraordinaire. Cela montre qu’il est possible de vivre avec les autres et même de s’aimer avec des croyances différentes », a affirmé pour sa part le père Jean-Pierre Flachaire, responsable du monastère Notre-Dame de l’Atlas, cité par le journal régional français Le Progrès.

Il s’agit là de la communauté héritière de Tibhirine implantée depuis dix-sept ans dans le Haut-Atlas marocain, à Midelt, précise la même source. C’est notamment où réside le père Jean-Pierre Schumacher, bientôt 92 ans et dernier survivant du monastère de Tibhirine, qui avait échappé à l’enlèvement en 1996. Les 19 martyrs « transmettent le même message : celui d’un amour qui est plus grand que les différences. C’est l’Évangile vécu jusqu’au bout. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l’on aime », estime en outre le père Flachaire.
« La béatification n’aboutit qu’au terme d’une longue quête de la vérité qui prend la forme d’un procès où s’affrontent le promoteur de la béatification (le postulateur) et son adversaire, l’avocat du diable », souligne par ailleurs La Croix. L’introduction de la cause de béatification des 19 religieuses et religieux morts en Algérie a eu lieu il y a treize ans, en 2005, le procès en béatification ayant quant à lui été introduit en octobre 2013.

La béatification des 19 chrétiens est ainsi jugée par le quotidien chrétien comme étant exceptionnelle par sa rapidité. « Il n’aura fallu qu’un peu plus de dix ans à l’Église universelle pour désigner ces dix-neuf obscurs – ou en tout cas discrets – prêtres, religieux et religieuses comme modèles d’une vie évangélique. Une durée extrêmement courte, signe d’un soutien constant des papes Benoît XVI, mais aussi François », affirme le journal.

La célébration de la Béatification de Monseigneur Claverie et de ses 18 compagnons aura lieu le samedi 8 décembre 2018, Solennité mariale, en la Basilique de Santa Cruz à Oran. C’est avec grande joie que nous vous communiquons cette bonne nouvelle pour notre Eglise d’Algérie.

Communiqué des évêques d’Algérie

« Nous exprimons notre reconnaissance au Père Thomas Georgeon ocso, postulateur de la cause. C’est lui, avec d’autres - dont le frère Giovanni Bigotto (+), mariste - qui a mené à bien tout le travail qui a permis d’en arriver là. Il nous reste quelques semaines pour nous préparer à cette célébration, nous remémorer toute la vie et l’oeuvre de nos 19 frères et soeurs en Algérie en faveur des petits, des malades, des hommes, des femmes et des jeunes algériens. Le Cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation des causes des saints, a été désigné par le pape François pour être son Envoyé Personnel.

Monseigneur Pierre Claverie, Frère Henri Vergès, Soeur Paul-Hélène Saint-Raymond, Soeur Esther Paniagua Alonso, Soeur Caridad Alvarez Martin, Père Jean Chevillard, Père Alain Dieulangard, Père Charles Deckers, Père Christian Chessel, Soeur Angèle-Marie Littlejohn, Soeur Bibiane Leclercq, Soeur Odette Prévost, Frère Luc Dochier, Frère Christian de Chergé, Frère Christophe Lebreton, Frère Michel Fleury, Frère Bruno Lemarchand, Frère Célestin Ringeard, Frère Paul Favre-Miville nous seront donnés comme intercesseurs et modèles de vie chrétienne, d’amitié et de fraternité, de rencontre et de dialogue. Que leur exemple nous aide dans notre vie d’aujourd’hui. Depuis l’Algérie, leur béatification sera pour l’Eglise et pour le monde, un élan et un appel pour bâtir ensemble un monde de paix et de fraternité. »

+ Paul Desfarges, Archevêque d’Alger
+ Jean-Paul Vesco, Évêque d’Oran
+ John Mac William, Évêque de Laghouat-Ghardai
Jean-Marie Jehl, Administrateur de Constantine et Hippone

De 1994 à août 1996 , comme les 7 frères de Tibhirine, 12 autres religieuses et religieux ont donné leurs vies. Toutes et tous, ainsi que beaucoup d’autres heureusement toujours en vie, avaient fait le libre choix en ces années noires de rester fidèles à l’Eglise d’Algérie et à leurs amis et voisins algériens.
« Devant le danger d’une mort qui était omniprésent dans le pays, ils ont fait le choix, au risque de leur vie, de vivre jusqu’au bout les liens de fraternité et d’amitié qu’ils avaient tissés avec leurs frères et sœurs algériens par amour »

A l’occasion de la béatification des martyrs d’Algérie, il sera possible de suivre en direct la retransmission par KTO à 13h de la cérémonie qui a lieu à Oran. »

Sites à consulter

moines Tibhirine

catholique Blois

tsa Algérie

Ictus voyages


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456