Notre-Dame de Mont-Roland

mardi 5 juillet 2016
popularité : 7%


Pèlerinage à Notre-Dame de Mont-Roland
à Jouhe
Dimanche 7 août 2016



Le sanctuaire Notre-Dame de Mont-Roland situé sur la colline dite « Mont-Roland », à Jouhe, en Franche-Comté, à 5 kms de Dole, est un haut-lieu de pèlerinage. Il aurait pour origine une chapelle fondée par saint Lin, envoyé par saint Pierre.

Un autel de cette chapelle aurait été consacré par saint Martin de Tours en l’an 430. Cette assertion ne saurait cependant être retenue. En effet, si la date de naissance de saint Martin reste incertaine (celle-ci étant fixée parfois en 316, parfois aussi en 336), la date de sa mort est connue avec précision : ce fut en effet le 8 novembre 397 qu’il rendit son âme à Dieu, lors d’une visite pastorale en la paroisse de Candes, et le 11 novembre suivant qu’il fut enterré, à Tours.

Au VIIIe siècle, lui fit suite une deuxième chapelle et un monastère, érigés à l’initiative de Roland « le Preux », neveu de Charlemagne, duquel le Mont tiendrait son nom.

De manière certaine cette fois, l’existence du sanctuaire de Mont-Roland est attestée, dès 1089, dans une bulle du pape Urbain II. Il relève alors du prieuré voisin de Jouhe, dépendant lui-même de l’abbaye Saint-Pierre de Baume-les-Messieurs.

En 1439-1440, le chœur de l’église fut reconstruit.

JPEG - 16.3 ko

Au siècle suivant, des Jésuites, puis des Bénédictins vinrent y servir. Mais la Guerre de Dix Ans (1634-1644), entre la France et l’Espagne fit que les troupes de Gustave Adolphe, roi de Suède, alliées à celles du roi Louis XIII, roi de France, menées par le Prince de Condé, firent le siège de Dole, en 1636, et vandalisèrent l’église de Mont-Roland.

La statue byzantine médiévale, en bois de chêne, de la Vierge Marie en majesté fut sauvée par le Prince de Condé, qui la fit porter chez les Capucins, à une dizaine de kilomètres, à Auxonne, ville voisine relevant du royaume de France.

De retour en 1644, les Bénédictins firent relever l’église, mais il fallut attendre 1649 avec l’intervention de Louis XIV, roi de France, et de sa mère, pour que la statue revienne au Mont-Roland.

De nombreux miracles sont attestés en ce haut-lieu. L’église a été reconstruite entre 1850 et 1859 et consacrée le 2 août 1859. La statue actuelle de Notre-Dame de Mont-Roland a été couronnée le 2 août 1872, sur décision du pape Pie IX, en présence d’une foule immense de fidèles.

Le sanctuaire accueille, outre le très ancien pèlerinage du mois d’août, à chaque mois de mai, depuis 1967, un pèlerinage des Portugais à Notre-Dame de Fátima, et, à chaque mois d’avril, depuis 1991, un pèlerinage des gens du voyage à la Vierge.

Notre-Dame de Mont-Roland est également une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Le pèlerinage du 7 août, dimanche le plus proche du 2 août, sera présidé par Mgr Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude.

Programme

9h30 : confessions, répétition de chants
10h30 : messe présidée par Mgr Jordy, liturgie adaptée aux enfants
12h00 : repas tiré du sac
14h30 : Procession mariale suivie de l’adoration

semaine préparatoire à la chapelle du sanctuaire :
dimanche 31 juillet 17 h 30 chapelet, 18 h 00 lecture d’un extrait du pape sur la miséricorde puis partage, 18 h 30 messe
Du lundi 1 août au vendredi 5 août 18h 30 Chapelet ; 19 h lecture puis partage ; 19 h 30 messe.

Informations

Paroisse de Dole : 03 84 72 20 25

Hébergements

La capacité d’accueil de 150 places permet facilement l’accueil de séminaires, sessions, stages, congrès, formations, retraites, pèlerinages, séjours individuels.

Adresse courriel :

accueil.mont.roland@orange.fr

Site à consulter

église Jura