N-D de Lorette

mercredi 22 mai 2013
par  Jean-François
popularité : 7%


PÈLERINAGE A NOTRE-DAME DE LORETTE
(PAS-DE-CALAIS)



Les pèlerinages sur la colline de N-D de Lorette (communes d’Ablain-Saint-Nazaire et Bouvigny-Bloyeffles) s’inscrivent dans une histoire religieuse bien antérieure à la Première Guerre mondiale.

JPEG - 324.5 ko Une tradition remontant au XVe siècle précise que la maison de la Vierge, la Sancta Casa, aurait été transportée par des anges, jusqu’à Lorette, en Italie. En 1727, un peintre originaire de la paroisse voisine d’Ablain-Saint-Nazaire, Florent Guilbert, revint guéri d’un pèlerinage au sanctuaire de Lorette. En remerciement, il construisit un oratoire sur le mont de Coquaine afin d’y honorer et prier une statue de la Vierge qu’il avait rapportée de son pèlerinage en Italie. Détruit en 1794 par la Révolution, restauré en 1815, puis transformé de 1870 à 1880, l’oratoire fut transformé en une petite église où était célébrée une messe quotidienne. Celle-ci résistera aux violents combats de la Première Guerre mondiale, du moins jusqu’en 1915, année de sa destruction.

Le cimetière national militaire compte 45 000 soldats enterrés, 20 000 tombes de soldats identifiés morts au champ d’honneur et une nécropole, tous morts durant la Première guerre mondiale. Une basilique y fut édifiée dans les années 1920, ainsi qu’une tour-lanterne de plus de 50 mètres de haut et un musée. Les lieux se situent en outre dans une zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) ; le site de la colline de Lorette est classé depuis 1929.
Un pèlerinage annuel y est organisé par la Communauté monastique de l’Ordre scout de la Sainte-Croix de Riaumont, au mois de juin.

Sites à consulter

Renseignements et inscriptions

Légendes du Nord

Chtimi