Notre-Dame d’Avioth

mardi 24 février 2015
par  Jean-François
popularité : 3%


Pèlerinage à Notre-Dame d’Avioth (Meuse)
Reine et protectrice de la Belgique, du Luxembourg et de la France
Consolatrice des affligés, Patronne des causes désespérées
Chaque année, le 16 juillet, fête de Notre-Dame du Mont-Carmel



La sainte Vierge Marie se manifeste partout où elle souhaite être tout particulièrement honorée et priée. La découverte au lieu-dit d’« Avyo » d’une statue de la Vierge Marie, datée du 12e siècle, réputée sculptée par des anges. Déplacée mais revenue seule à Avioth, la statue est à l’origine de la construction d’une église romane, au 13e siècle.

Le sanctuaire s’est agrandi, en style gothique, champenois du 14e au 16e siècles, de manière remarquable. Accolée à l’église, se trouve la Recevresse, petit édifice gothique flamboyant unique en son genre, situé à l’avant du portail sud ou portail de la Vierge, reproduit, grandeur nature, au musée national des monuments français à Paris. Il avait pour fonction de recevoir, au nom de Notre-Dame, les offrandes des pèlerins, d’où son appellation de Vierge Recevresse. L’ensemble du sanctuaire justifie ainsi pleinement son classement par Prosper Mérimée en 1840.
Saint Bernard, fondateur de l’Ordre des Cisterciens, dont une relique est conservée à Avioth, vint y prier et demanda que le Salve Regina y soit chanté après chaque Messe.

La Vierge Marie est priée pour de nombreuses guérisons et délivrances de captivité. Elle le fut durant un certain temps aussi parce que le sanctuaire était un des « lieux à répit », pour les enfants morts-nés, bénéficiant d’un « répit » afin de pouvoir leur donner le baptême. Cette pratique a cependant cessé, après son interdiction par l’Eglise.

Afin de reconnaître l’importance de ce pèlerinage à la Vierge Marie, qui réunit lorrains, belges et luxembourgeois, le Pape saint Jean-Paul II a érigé en 1993 l’église Notre-Dame d’Avioth au rang de Basilique.

Le pèlerinage a lieu chaque année, le 16 juillet, fête de Notre-Dame du Mont-Carmel. Cette date a été retenue depuis que , le 21 août 1679, Frère Augustin de Sainte-Monique, provincial des Carmes de Belgique, institua auprès du pèlerinage d’Avioth, la Confrérie du Saint-Scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel, avec tous les privilèges y attachés par les Papes.

Informations et contact

avioth

Sites à consulter

notre dame d’avioth

avioth

marie de nazareth