La Sainte-Baume de Lirac

mardi 8 mars 2016
popularité : 6%


Pèlerinage à la Sainte-Baume de Lirac
Chaque année le lundi de Pâques et
pour la fête de l’Assomption



La Sainte-Baume de Lirac, dans le Gard, est un haut lieu de pèlerinages depuis le 14 juillet 1647, date à laquelle Joseph Queyranne, habitant Lirac, venu se mettre à l’abri de l’orage dans la grotte, y découvrit, à la lueur des éclairs, niché dans une anfractuosité, une statue de la Sainte Vierge Marie portant l’Enfant Jésus sur son bras droit. Elle provenait sans doute de la chapelle de Notre-Dame-de-Consolation, antérieurement érigée en ce site privilégié, avec l’accord de l’archevêque d’Avignon, dont dépendait Lirac.

Joseph Queyranne fut guéri de ses crises d’épilepsie et fit le vœu de devenir ermite à la Sainte Baume. Il fut ainsi le premier d’une longue série d’ermites qui se succédèrent à la sainte Baume de Lirac. Les derniers en furent chassés en 1905, année de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, mais aussi d’innombrables actes d’intolérance envers la religion catholique et de remise en cause de la liberté de culte.

En 1712, un ermitage fut construit, devant l’entrée naturelle de la grotte. C’est là que les ermites vécurent, jusqu’en 1905 .

Dès le 14 juillet 1647, la statue de Notre-Dame-de-Consolation fut portée en procession et on célébra à la grotte une première messe. Des neuvaines de messe y furent dites et des guérisons miraculeuses, nombreuses, eurent lieu.

Après le départ des ermites, trois pèlerinages continuèrent à avoir lieu, chaque année, jusque dans les années 90. Actuellement, deux pèlerinages importants témoignent de la permanence et de la vigueur de la foi et de la dévotion envers Notre-Dame : chaque lundi de Pâques et le 15 août, pour la fête de l’Assomption de la Vierge Marie.

L’association Les Amis de la Sainte-Baume de Lirac, contribue à l’organisation de ces beaux pèlerinages annuels

Comment s’y rendre

« à l’entrée du village en venant de Tavel ou à la sortie du village en venant de St Laurent des Arbres, un platane séculaire surplombant le lavoir vous indique la direction de la Sainte Baume. Le chemin est fléché et abouti au pied d’une colline un endroit aménagé avec tables et bancs pour pique-niquer. C’est le parking où débute le pèlerinage.

Ce pèlerinage attire d’année en année de plus en plus de fidèles et le parking n’est pas assez grand. Le covoiturage qui est de nos jours d’actualité est une solution à envisager pour pouvoir se garer ».

Informations

tél. secrétaire Association des Amis de la Sainte-Baume de Lirac 04 66 50 47 70

tél. président 04 66 50 40 88 à Lirac (30126)

Sites à consulter

Lirac Sainte Baume

l ermite de la Sainte Baume de Lirac

Ouvrage à consulter

La Sainte Baume de Lirac
sa grotte, son ermitage, son pèlerinage
Description matérielle : [24]-57 p.-[8] p. de pl.
Description : Note : Contient la reprod. en fac-sim. de : « Notice historique sur la Sainte Baume de Lirac au diocèse de Nîmes » par Augustin Canron, Avignon, Seguin aîné, 1870
Édition : Nîmes : C. Lacour éd. , 1989
Auteur du texte : Amis de la Sainte Baume. Lirac, Gard