De Grenoble à Saint-Antoine-l’Abbaye (Isère)

dimanche 28 juin 2015
par  Jean-François
popularité : 4%


Pèlerinage des pères de famille en Dauphiné de Grenoble à Saint Antoine l’Abbaye



Depuis des décennies des mères et des pères de famille se mettent en route pour vivre un temps de pèlerinage vers les sanctuaires de Cotignac, dans le Var, où se trouve vénérée la Sainte Famille. Tous viennent se confier et confier leurs familles à la Vierge Marie, à saint Joseph et à l’Enfant Jésus.

Devant le succès rencontré par ces pèlerinages annuels, ces pèlerinages ont essaimé et sont aussi organisés en Isère, on parle alors de « Dauphignac » !

Les pères de famille se retrouveront ainsi du 3 au 5 juillet sur la route vers St Antoine l’Abbaye, classé parmi les plus beaux villages de France. Le village recèle une merveille, l’abbaye de Saint-Antoine.

Les mères, quant à elles, effectueront ce pèlerinage les 3 et 4 octobre à Notre-Dame de l’Osier.

L’abbaye de Saint-Antoine

L’abbaye de Saint-Antoine, fondée pour accueillir les reliques de saint Antoine-l’Égyptien, érigée en 1297, possède une façade de style gothique flamboyant. Elle accueillit des pèlerins, venus de tous les horizons prier auprès des reliques de saint Antoine l’Egyptien, et bénéficier de son miraculeux pouvoir de guérison contre le mal des ardents (ou feu de saint Antoine), maladie due à l’ergot du seigle, provoquant la gangrène, des convulsions et des hallucinations.

Depuis Prosper Mérimée, l’ancienne abbaye est classée au titre des monuments historiques, ainsi que le parvis de l’abbatiale avec son mur de soutènement, le portail monumental et le grand escalier.

Cette abbaye a été l’abbaye-mère de l’ordre hospitalier de saint-Antoine (1089 à 1803), créé par Gaston et Guérin de Valloire, rattaché à la règle de saint Augustin.

Si l’ordre n’existe plus en Europe, il se maintient cependant au Liban, où les Antonins maronites possèdent plusieurs monastères ainsi que de nombreuses écoles et séminaires.

Le 7 décembre 1896, Mgr Fava érigea à nouveau le monastère en abbaye, en tant que monastère majeur des chanoines réguliers de l’Immaculée Conception, avec pour abbé Dom Gréa (1828-1917).

Sites à consulter

Dauphignac

Saint Antoine l’Abbaye