Pèlerinages scouts


PELERINAGES ET SCOUTISME




Le pèlerin et le scout se ressemblent tant que, souvent, ils ne font qu’un. Quitter son confort quotidien et ses habitudes rassurantes, prendre la route, se fondre dans la nature, vivre avec elle le long des chemins, dans la joie, la fraternité et parfois aussi la difficulté, est leur lot. Chercher une vie plus authentique, plus simple et dépouillée de ses apparences trompeuses et de ses artifices multiples est leur projet. Dans leurs marches, sur les chemins de France, solitaire ou en groupe, peuvent résonner les mots du Christ : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ».

Car pèlerinage et scoutisme conduisent toujours à Dieu et à une vie spirituelle renforcée. Ils mènent toujours à la Vierge Marie, Notre-Dame, Reine de France, et aux grands Saints protecteurs du Pays de France. Des pèlerinages de pastoureaux aux premiers pèlerinages scouts, des pèlerinages effectués dans la Paix ou dans les affres de la guerre et des occupations étrangères, des petits pèlerinages locaux aux grands pèlerinages d’ampleur nationale, partout la foi s’exprime, ardente, confiante et sincère.

Les grands pèlerinages du XIXème siècle se firent en France sans les scouts, qui ne virent le jour qu’après 1920. Mais l’esprit scout y était déjà présent. Lorsque Péguy entreprit en 1912 et 1913 sa marche vers Notre-Dame de Chartres, pour déposer à Ses pieds ses souffrances, la maladie de ses enfants et lui demander aide et réconfort, il trouva le chemin vers Dieu. Ce faisant, il relança le chemin de pèlerinage vers Chartres, alors depuis longtemps oublié, et, qui plus est, la tradition des pèlerinages en France. Le XXème siècle fut ainsi, également, un siècle de pèlerinages, et les scouts y prirent une grande et belle part. Du pèlerinage routier du Puy, le 15 août 1942, avec le Père Doncœur, entrepris en pleine occupation étrangère, aux pèlerinages de Chartres, du Mont-Saint-Michel, de Lourdes, Paray-le-Monial, Vézelay, et tant d’autres grands lieux saints de France, les scouts ont été là, en éclaireurs. Ils le sont toujours, en ce XXIème siècle, témoignant de ce que nous sommes tous des pèlerins en route vers Dieu, témoignant du rôle que la France est appelée à jouer pour faire connaître et aimer le Cœur-Sacré de Jésus et le Cœur Immaculé de Marie.

Jean-François

Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 28 février 2016

Jubilé du Puy avec le groupe scout Henri de la Rochejacquelein

Jubilé du Puy Le Grand Pardon de Notre-Dame
avec le groupe scout Henri de la Rochejacquelein
Les samedi 9 et dimanche 10 avril 2016
Le pèlerinage à Notre-Dame de l’Annonciation au Puy-en-Velay, depuis son premier Jubilé attesté en 992, est un des pèlerinages majeurs en France. Le Puy fut « le (...)

vendredi 3 mai 2013

Chartres

PÈLERINAGE DES SCOUTS
La nouvelle édition de ce grand pèlerinage a lieu durant le week-end de la Pentecôte, comme les autres années.
Grand est le mot approprié, qu’on en juge plutôt :
105 km à faire à pied en deux jours et demi
8.500 participants
une file de pèlerins de près de 3 km de long (...)

samedi 18 mai 2013
par  Jean-François

Domremy - Vaucouleurs

PÈLERINAGE ANNUEL DOMREMY A VAUCOULEURS
Tous les ans, aux environs du 13 mai, a lieu le pèlerinage de Domremy à Vaucouleurs, sur les traces de Sainte Jeanne d’Arc, patronne secondaire de la France.
Comme le souligne Jean-Marie Cuny :
cette marche de 22 kms rappelle le tout premier départ de (...)

dimanche 6 octobre 2013

Ile Bouchard

PELERINAGE SCOUT A L’ILE BOUCHARD
DIMANCHE 13 OCTOBRE 2013
Dimanche 13 octobre 2013, à l’occasion de la bénédiction des « vitraux scouts » de la nouvelle chapelle de l’Ile-Bouchard, un rassemblement de 350 aînés provenant des trois grands mouvements scouts catholiques de la région (SGDF Scouts et Guides (...)

samedi 11 mai 2013

Puy en Velay

KYRIE DES GUEUX
C’est pour accompagner les routiers sur la route du PUY que le père Paul DONCOEUR composa ce kyrie en 1942.
Le père DONCOEUR , qui a composé de très nombreux chants, s’est inspiré pour ce Kyrie des gueux de la mélodie d’ un vieil air lansquenet du XVIe siècle : Wir Zogen in das (...)