Sainte Colombe à Saint-Denis-les-Sens

mardi 21 février 2017
popularité : 4%


Pèlerinage à sainte Colombe
à Saint-Denis-les-Sens
Le 9 juillet 2017



Un pèlerinage à sainte Colombe se déroule tous les ans au mois de juillet, à Saint-Denis-les-Sens.

« Jeune fille originaire d’Espagne, Colombe quitta son pays à cause des persécutions.
Née en Espagne de famille royale et de parents païens, Colombe consacra sa vie à Jésus Christ.

Avec quelques fidèles, elle prit le chemin de la Gaule. Après avoir reçu le baptême à Vienne (en Dauphiné), elle se rendit au pays de Sens où la religion est très florissante. Modèle de pureté et de courage, elle subit le martyre le 31 décembre 274, pour affirmer sa foi et conserver sa virginité.

Dès le VIIe siècle, un monastère fut fondé sur son tombeau.

Aujourd’hui un pèlerinage a lieu tous les ans au mois de juillet dans l’église qui se trouve sur son tombeau, à Saint-Denis-les-Sens, où se trouve sa statue. »

Informations

Direction des pèlerinages
Association diocésaine de Sens
BP 287 - 89005 Auxerre cedex

Tél. 03 86 72 93 90

pelerinages@dioceses89.fr

Sainte Colombe, Vierge et martyre à Sens (✝ 274)

« Une jeune fille espagnole venue dans la région de Sens en Bourgogne, qui mourut pour sa foi et dont la vie est toute résumée par ce don d’elle-même au Christ. Elle fut très honorée au Moyen Age à Paris.

"Jeune fille originaire d’Espagne qui quitta son pays à cause des persécutions. Elle s’établit à Sens, où existait une forte et fervente communauté chrétienne à laquelle elle se joignit. Alors qu’elle était encore très jeune, elle résista courageusement aux autorités romaines qui voulaient la faire renoncer à sa foi, et subit le martyre à la sortie de Sens* (lieu dit : Fontaine d’Azon). Les chrétiens construisirent une église sur son tombeau et un monastère s’y établit.

Aujourd’hui un pèlerinage a lieu tous les ans au mois de juillet dans l’église qui se trouve sur son tombeau, à Saint-Denis-les-Sens. C’est là que se trouve sa statue." (source : diocèse de Sens-Auxerre)

À Sens, sainte Colombe, vierge et martyre. »

Martyrologe romain

L’abbaye Sainte-Colombe de Saint-Denis-lès-Sens

« L’abbaye Sainte-Colombe de Saint-Denis-lès-Sens était une abbaye fondée par Clotaire II sur le tombeau de sainte Colombe à Saint-Denis-lès-Sens1 en 620. Elle était connue également pour les reliques de saint Thibaut qui avaient été rapportées d’Italie en 1075 par son frère Arnolf de Champagne, abbé de Sainte-Colombe de Sens et de Saint-Pierre de Lagny.

Sise dans les faubourgs de Sens, elle fut détruite par les musulmans en 732, bien que la ville elle-même ait pu être sauvée grâce à son archevêque saint Ebbon. La nouvelle abbatiale, fut consacrée en 853 par l’archevêque de Sens Wenilon.

Le pape Alexandre III, pris dans son conflit avec l’empereur Frédéric Barberousse, se réfugia en France en 1162 et résida à l’abbaye Sainte-Colombe de Saint-Denis-lès-Sens d’octobre 1163 à novembre 1165. Il en consacra l’église en 1164 ; la même année, il y rencontra Thomas Beckett (1117 - 1170), qui avait dû quitter l’Angleterre en 1164.

Saint Thomas Becket résida ensuite à Cîteaux, où il passa deux ans avant de revenir se réfugier à Sainte-Colombe lorsque sa vie fut de nouveau menacée à Cîteaux.

L’église fut démolie pendant la révolution française en 1792 et les reliques de la sainte disparurent. Au XIXe siècle, une chapelle de l’Immaculée Conception fut construite à cet emplacement.

L’édifice a été inscrit au titre des monuments historiques en 1966. »

Ouvrage à consulter

Guy Chastel, Sainte Colombe, son abbaye, ses religieuses, Sens : imprimerie Saint-Gérard, juillet 1937, (non paginé), 28 p.

Sites à consulter

Yonne catholique Sainte Colombe à Sens

Yonne catholique Sainte Colombe

nominis Sainte Colombe

wikipedia Sainte Colombe de Saint-Denis