Notre-Dame des Ardilliers

lundi 10 août 2015
par  Jean-François
popularité : 5%


Pèlerinage à Notre-Dame des Ardilliers à Saumur (Maine-et-Loire)
Le pèlerinage de Loire
Le 15 août, pour la fête de l’Assomption de la Très sainte Vierge Marie



Le pèlerinage à Notre-Dame des Ardilliers à Saumur fut un des plus grands pèlerinages de l’ouest de la France. La renommée de Notre-Dame des Ardilliers, dont le nom viendrait du vieux français « ardille » (argile), fut longtemps considérable, tant les grâces et les miracles abondèrent.

Ce haut-lieu de pèlerinage, cher à la famille des Bourbon, eut pour origine la découverte, en 1454, par un laboureur dans un champs argileux, à proximité d’une source réputée guérisseuse, d’une Vierge de Pitié ou Pietà, représentant la Vierge Marie, tenant le Christ supplicié à sa descente de Croix.

Un premier sanctuaire fut construit de 1534 à 1553 pour abriter la statue. En 1614, Louis XIII et sa mère Marie de Médicis, confièrent le sanctuaire à la congrégation de l’Oratoire et lancèrent la construction de l’église actuelle. Entre 1654 et 1696, un dôme majestueux, de 27 m de hauteur et 23 m de diamètre, y fut construit, sur pilotis.

En 1665, la reine de France Marie-Thérèse d’Autriche, y fit adjoindre un maître-autel du chœur dont le retable, un des plus beaux d’Anjou, fut achevé en 1673.

Adossée à la chapelle royale de Notre-Dame des Ardilliers , la Maison de l’Oratoire, abritant une faculté de théologie, et les jardins complètent harmonieusement cet ensemble monumental, se reflétant dans les eaux de la Loire voisine.

Le roi Louis XIII, particulièrement attaché à la Vierge Marie, fit un vœu à Notre-Dame des Ardilliers en 1627, avant de consacrer, en 1638, la France à la Vierge Marie.

A l’entrée de la chapelle de Richelieu, deux plaques furent apposées par Monseigneur Freppel, l’une en 1870, l’autre en 1873, renouvelant la consécration de la ville de Saumur à la Vierge des Ardilliers en 1454 et en 1615, et la remerciant d’avoir protégé la ville de l’invasion prussienne en 1870.

Classée monument historique depuis 1906, la Chapelle Royale est également classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO.

Les pèlerins continuent à venir prier Notre-Dame des Ardilliers toute l’année. Un grand pèlerinage annuel mériterait cependant d’être organisé en ce haut-lieu de spiritualité.

Le 15 août, messe à 10h30.

Servantes des pauvres de Jeanne Delanoue

La Congrégation des Servantes des Pauvres de jeanne Delanoue fut fondée par Jeanne Delanoue (née à Saumur en 1666-décédée à Saumur en 1736), au service de ceux qui aujourd’hui sont « sans avenir, sans amour, sans voix ».

Durant l’une de ses apparitions de l’Île-Bouchard (8-14 décembre 1947), la Sainte Vierge fit allusion à Jeanne Delanoue et à son passage en l’église St Gilles de l’Île Bouchard, lieu des apparitions.

Jeanne Delanoue a été déclarée Bienheureuse en 1947 par le pape Pie XII et canonisée en 1982 par le pape Jean-Paul II.

Accueil

Période d’ouverture
Toute l’année de 8h30 à 12h et de 14h à 18h30, sauf le dimanche matin.

Visite
Visite libre et gratuite.
Durée : 45 min.
Visite guidée pour les groupes : sur rendez-vous.
Visite pour les groupes avec un guide-conférencier de l’Office de Tourisme du Saumurois
Animaux non acceptés.

Informations

Sanctuaire Notre-Dame-des-Ardilliers
Place Notre Dame 49400 SAUMUR, France
tel : 02 41 83 14 60

Courriel : charlesdefoucauld@diocese49.org

Sites à consulter

Marie de Nazareth ND des Ardilliers

nova évangélisation Notre Dame des Ardilliers

Saumur Chapelle Notre Dame des Ardilliers

Saumur jadis

Chiré Notre Dame des Ardilliers

Orne catholique

Jeanne Delanoue

ïle Bouchard Soeurs de Jeanne Delanoue