Notre-Dame de Rocamadour

samedi 26 décembre 2015
popularité : 3%


Grand pèlerinage national à Notre-Dame de Rocamadour
du 20 au 25 août 2016
Anniversaire des 850 ans de la découverte du corps parfaitement conservé de Saint Amadour



La Mission Zachée et le grand Pèlerinage Saint Amadour, dans le cadre de l’année de la miséricorde

Mission Zachée

- > Départ le 3 avril 2016 de missionnaires-pèlerins âniers dans le diocèse
- > Grand pèlerinage national Saint Amadour du 22 au 25 août 2016

Comment l’année Saint Amadour s’intègre t-elle dans l’année de la Miséricorde déclarée par le Pape François ?

“L’année de la miséricorde coïncide, sans que nous l’ayons prévu, avec le 850° anniversaire de la découverte du corps intact de saint Amadour en qui beaucoup ont cru reconnaître la figure évangélique de Zachée, selon la légende, retiré en Quercy pour prier la Vierge Marie, mère de miséricorde. Cet anniversaire s’intègre donc facilement dans la célébration du jubilé de la miséricorde. L’initiative du sanctuaire d’envoyer 8 ânes portant une statue de Notre-Dame de Rocamadour visiter tous les villages du diocèse sera une manière très heureuse d’ouvrir nos paroisses, nos maisons et nos cœurs à ce message que Jésus adresse à chacun d’entre nous « Aujourd’hui, il faut que j’aille demeurer dans ta maison » (cf. Lc 19,5).”

Monseigneur Camiade, évêque de Cahors, propose en cette année 2016 “de prendre pour texte phare de l’année de la miséricorde dans le Lot l’évangile de la conversion du publicain Zachée (Luc 19,1-10) qu’une tradition ancienne rattache à la fondation du sanctuaire. Dans l’Évangile, Zachée veut juste voir Jésus, fixer un moment les yeux sur lui, mais c’est Jésus qui le regarde avec miséricorde et lui fait cette annonce improbable : « Aujourd’hui, il faut que j’aille demeurer dans ta maison » (cf. Lc 19,5). Cette visite du Christ bouleverse sa vie car, lui qui se croyait trop petit et indigne d’une rencontre directe avec Jésus, fait l’expérience d’un amour qui réveille sa générosité enfouie. La miséricorde de Dieu provoque la miséricorde de Zachée qui veut rendre quatre fois plus à ceux à qui il avait volé.”

Pourquoi une Vierge Pèlerine à dos d’âne ?

Le Pape François nous invite tous à aller, pendant cette année de la Miséricorde, Ad Gentes, vers les gens, et à vivre un pèlerinage : « Le pèlerinage est un signe particulier de l’Année Sainte : il est l’image du chemin que chacun parcourt au long de son existence. […] Pour passer la Porte Sainte à Rome, et en tous lieux, chacun devra, selon ses forces, faire un pèlerinage. Ce sera le signe que la miséricorde est un but à atteindre, qui demande engagement et sacrifice. Que le pèlerinage stimule notre conversion : en passant la Porte Sainte, nous nous laisserons embrasser par la miséricorde de Dieu, et nous nous engagerons à être miséricordieux avec les autres comme le Père l’est avec nous. » (Pape François, Bulle d’indiction du jubilé extraordinaire de la miséricorde).

Notre-Dame de Rocamadour répond également à cet appel en se mettant en marche : « Aujourd’hui, il faut que j’aille demeurer dans ta maison » (Lc, 19, 5)

A l’occasion de l’anniversaire des 850 ans de la découverte du corps parfaitement conservé de Saint Amadour, la Vierge Noire de Rocamadour s’exporte, part sur les routes à la rencontre des familles du diocèse pour nous faire rencontrer son Fils. Pour cela, elle parcourra les chemins du diocèse avec un âne, animal biblique et sympathique.

Réinstallation des reliques de Saint Amadour – 26 août 2016

Enlevées de la vénération publique en 1970, date à laquelle le Musée d’Art sacré se dotait comme une de ses pièces majeures du reliquaire de Saint Amadour, les reliques du Saint seront de nouveau exposées en permanence à la vénération des fidèles. Le nouveau reliquaire sera installé le 26 août 2016 au Sanctuaire à l’occasion de la fête de Saint Amadour.

Les reliques de Saint Amadour seront réinstallées à la suite du grand pèlerinage national qui se déroulera du 20 au 25 août. En effet, à l’occasion de la procession aux flambeaux le 25 août au soir et de la messe solennelle le 26 août, les reliques du Saint seront de nouveau exposées à la vénération des fidèles de façon permanente.

Colloque sur les miracles - du 21 au 23 octobre 2016

Tous les 3 ans, l’Institut Catholique de Toulouse organise un colloque théologique au San ctuaire Notre-Dame de Rocamadour. Cette année, la réflexion théologique portera sur la place des miracles dans la vie de l’Eglise. De haute tenue théologique, ce colloque aura la joie d’accueillir un prédicateur d’exception, le Père Jacques Philippe, auteur de nombreux ouvrages de spiritualité et conférencier exceptionnel.
Pourquoi Dieu fait-il des miracles ? Finalement, qu’est-ce qu’un miracle ? Du 21 au 23 octobre 2016, le 2e colloque de théologie du sanctuaire de Rocamadour tentera de répondre à ces questions. Ce colloque est placé sous l’égide de la Faculté de théologie de l’Institut catholique de Toulouse, avec la participation de la Revue thomiste. Le Père Jacques Philippe, auteur de nombreux ouvrages de spiritualité, donnera une conférence publique ».

Le Programme détaillé et bulletin d’inscription seront disponibles en janvier 2016

Sites à consulter :

Rocamadour

Pèlerinages de France