Notre-Dame de Pancheraccia

mardi 26 avril 2016
popularité : 4%


Pèlerinages à Notre-Dame de Pancheraccia
Chaque année le 1er juillet et le 8 septembre



La Corse est toute entière vouée à la Vierge Marie et innombrables y sont les églises et chapelles dédiées à Notre-Dame. Parmi celles-ci, se trouve Notre-Dame de Pancheraccia, dans la partie orientale de l’Île de Beauté, dont le sanctuaire, proche de la pointe du Castello culminant à 735 m, domine la mer visible au loin.

C’est en ce lieu reculé qu’au XVIIIe siècle, la Vierge Marie apparut à une enfant égarée et assoiffée. La Madone lui fit creuser la terre à un endroit d’où jaillit une source, et lui demanda de faire bâtir une chapelle à cet endroit. La source se révéla miraculeuse aux yeux de nombreuses personnes et Notre-Dame de Pancheraccia est devenue « le Lourdes de la Corse ».

Les fidèles et pèlerins y viennent, de plus en plus nombreux. Le principal pèlerinage annuel a lieu le 8 septembre, pour la fête de la Nativité de la Vierge Marie, après la procession aux flambeaux la veille au soir.

Un second pèlerinage annuel a lieu le 1er juillet, jour anniversaire du remplacement de la vieille statue par la nouvelle, qui est la même, représentant la Sainte Vierge debout, portant assis sur son bras gauche l’Enfant Jésus qui tient le monde dans ses mains.

Récit de l’apparition de la Vierge à Pancheraccia

(source : opuscule disponible dans la chapelle)

« Dans le cours du dix-huitième siècle, une enfant de douze à quatorze ans s’était rendue avec sa mère dans un petit bois à trois quarts d’heure du village de Pancheraccia, pour faire des fagots. Comme elle s’était égarée et que l’heure avançait, elle se mit à pleurer, se plaignant d’avoir soif, lorsque soudain, la Sainte Vierge lui apparut et lui demanda pourquoi elle pleurait. L’enfant répondit : »je me suis égarée et j’ai soif« . A ces mots, la Vierge, faisant un trou dans la terre, en fit jaillir un peu d’eau et lui dit : »Bois donc et va dire à la population de ce village de venir construire une chapelle ici« . »Oui, dit l’enfant, mais les gens ne me croiront pas« . Et la Sainte Vierge lui répondit : »Pour preuve, voici un signe de croix ineffaçable sur ta main, et d’ici un an, tu ne seras plus de ce monde« . L’événement vérifia cette prophétie. Le village de Pancheraccia ne comptait qu’une pauvre population de deux cents âmes. Néanmoins, tous se mirent à l’oeuvre : le maquis fut déboisé, le rocher aplani et la chapelle édifiée à la Madone de Pancheraccia. Vers 1850, l’ancienne statue fut remplacée par une statue de marbre blanc. Les témoins de la cérémonie virent des éclairs couronner l’ancienne statue au moment où on la retira de sa niche.La statue de marbre datant de 1848 est celle que l’on vénère aujourd’hui encore. Elle représente la Sainte Vierge, debout, portant sur son bras gauche, l’enfant Jésus qui tient le monde dans ses mains ».

Sites à consulter

Madonna Pancheraccia

Jouanno Frédéric Pancheraccia

visit Corsica

Corsicamore le 8 septembre en Corse

you tube