La Sainte Couronne d’Epines le Vendredi Saint

mardi 11 avril 2017


Pèlerinage à la Sainte Couronne d’Epines
à Notre-Dame de Paris
Vendredi Saint 14 avril 2017
« Par la vénération de ces insignes reliques, les croyants s’unissent à la contemplation du Mystère pascal qui est à la source de la Foi en tant qu’expression de l’amour rédempteur du Christ qui a livré sa vie pour le Salut du monde »



Un pèlerinage à la Sainte Couronnes d’Epines aura lieu en la cathédrale Notre-Dame de Paris le Vendredi Saint 14 avril 2017.

Il sera placé sous la protection des Chevaliers et Dames de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem.

« Venez de toutes nos églises vers Notre-Dame de Paris ».

Programme

9h Office de la Passion

10h à 16h45 Vénération, Confessions, Chemin de Croix

La Sainte Couronne

« La Sainte Couronne est, sans doute, la plus précieuse et la plus vénérée des reliques conservées à Notre-Dame de Paris : elle est porteuse de plus de seize siècles de prière fervente de la Chrétienté. Elle est constituée d’un cercle de joncs réunis en faisceaux et retenus par des fils d’or, d’un diamètre de 21 centimètres, sur lequel se trouvaient les épines. Ces dernières ont été dispersées au cours des siècles par les dons effectués par les empereurs deByzance et les rois de France. On en compte soixante-dix, de même nature, qui s’en affirment originaires. Depuis 1896, elle est conservée dans un tube de cristal et d’or, couvert d’une monture ajourée figurant une branche de zizyphus ou Spina Christi – arbuste qui a servi au couronnement d’épines. Ce reliquaire, offert par les fidèles du diocèse de Paris, est l’œuvre de l’orfèvre M. Poussielgue-Ruisand (1861-1933) d’après les dessins de l’architecte J.-G. Astruc (1862-1950). »

Un des Clous de la Passion

« Le Clou trouve ses origines dans le trésor du Saint-Sépulcre. Le Patriarche de Jérusalem le remit, avec d’autres reliques de la Passion, à l’empereur Charlemagne en 799. C’est à Aix-la-Chapelle que le roi Charles II l’enleva pour l’offrir à l’abbaye de Saint-Denis où les fidèles purent le vénérer. À la Révolution française, il fut lui aussi sauvé par un membre de la Commission temporaire des Arts qui le conserva et le remit en 1824 à l’archevêque de Paris. D’une longueur de 9 cm, il est conservé dans un reliquaire en forme de clou, simple tube de cristal orné d’une tête et d’une pointe en argent doré. »

Site à consulter

Notre Dame de Paris Vénération Couronne d Epines


Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930