Jubilé extraordinaire de la Miséricorde à Lourdes

jeudi 5 novembre 2015
popularité : 4%


Jubilé extraordinaire de la Miséricorde
Lourdes
du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016



« Du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016, l’Eglise catholique célébrera une Année Sainte extraordinaire. Ce « Jubilé de la Miséricorde » débutera par l’ouverture de la Porte Sainte à la basilique Saint-Pierre de Rome, à l’occasion de la fête de l’Immaculée Conception et se terminera par la solennité du Christ Roi.

L’annonce d’une Année Sainte extraordinaire a été faite à l’occasion du deuxième anniversaire de l’élection du Pape François, durant l’homélie de la célébration pénitentielle par laquelle le Saint-Père a lancé l’initiative « 24 heures pour le Seigneur ». Proposée par le Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Evangélisation, celle-ci promeut dans le monde entier l’ouverture extraordinaire des églises pour inviter à l’adoration du Saint-Sacrement et la célébration du sacrement de réconciliation. Le thème de cette année est tiré de la lettre de Saint Paul aux Ephésiens : « Dieu riche en Miséricorde » (Ephésiens 2,4).

L’ouverture du prochain Jubilé se fera à l’occasion du 50e anniversaire de la clôture du Concile oecuménique Vatican II, en 1965, et pour cela il revêt une signification particulière qui pousse l’Eglise à continuer l’oeuvre entamée par Vatican II.
Le Père Xavier d’Arodes, chapelain du Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes, ancien conseiller ecclésiastique de l’ambassadeur de France près le Saint-Siège, a présenté les grandes lignes du jubilé de la Miséricorde à Lourdes.

1- Lourdes, Sanctuaire de Miséricorde

JPEG - 25.8 ko

Il existe des lieux particuliers dans le monde où la grâce est à l’oeuvre. Depuis que la Vierge est apparue à Sainte Bernadette, des millions de pèlerins en ont fait l’expérience : le Sanctuaire de Lourdes est un haut lieu de la miséricorde de Dieu. La présence des personnes malades ou handicapées, des hospitaliers et de pèlerins venus du monde entier en est le signe. Tous viennent chercher ici quelque chose qu’ils ne trouveront pas ailleurs : la réconciliation et la grâce de Dieu, la tendresse de Marie, l’amour, la considération et la joie. Le jubilé de la miséricorde à Lourdes sera donc l’occasion, pour des millions de pèlerins, de retrouver la foi et l’espérance, et de se mettre au service des autres pour retrouver le sens profond de leur vie.
Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, le dit bien : « Que tous ceux qui viennent au Sanctuaire se laissent toucher devant la Grotte par l’amour inconditionnel de Jésus (…) afin qu’Il accomplisse son oeuvre dans les cœurs, une oeuvre de miséricorde » (extrait des orientations pour le Sanctuaire de Lourdes).

2- Une porte jubilaire dans le sanctuaire

Pourquoi une porte sainte ?

Traditionnellement, le commencement du jubilé est marqué par l’ouverture d’une Porte sainte par le Pape à Rome. Pour rendre ce jubilé accessible à tous, le Pape François a souhaité que dans les diocèses du monde, il y ait également une porte sainte.
Franchir la porte sainte symbolise le passage du péché vers la grâce. Toujours ouverte, la porte exprime l’attente de Dieu qui se tient sur le seuil les bras ouverts pour nous faire entrer dans la miséricorde. Passer la porte requiert donc qu’on laisse derrière soi le péché pour rejoindre l’amour et le pardon.

A Lourdes, une porte sainte sera installée à l’entrée Saint-Michel, au niveau du Calvaire Breton.

À l’occasion d’un jubilé, il est souvent question de l’indulgence qui y est attachée. Mais de quoi s’agit-il exactement ? On appelle indulgence plénière une remise de la peine encourue en réparation des péchés, accordée par l’Église en certaines occasions et à certaines conditions. Pour l’obtenir, il faut se rendre dans un lieu qui célèbre le jubilé comme le Sanctuaire de Lourdes, se confesser, communier et prier pour le pape.

3 – A chacun son jubilé

Tout au long de l’année, sera proposé le pèlerinage de la Miséricorde, avec des célébrations mettant en avant l’amour miséricordieux de Dieu et la compassion, à travers notamment la célébration des sacrements de Miséricorde (Réconciliation, Onction des Malades, Eucharistie) et la possibilité offerte de se mettre au service des autres (hospitaliers, pilotes, jeunes). Certains préféreront participer à tel ou tel événement proposé dans le cadre de l’année jubilaire. A Lourdes, tout le monde a sa place et chacun est attendu par Marie.

Ainsi, que l’on soit jeune ou âgé, étudiant ou chef d’entreprise, mère de famille ou religieuse ou prêtre, l’année jubilaire sera un temps propice pour répondre à l’amour que Dieu donne en surabondance. Un calendrier d’événements vient donc compléter les activités qui seront proposées tout au long de l’année.

JPEG - 13.2 ko

On se dit toujours qu’on ira à Lourdes, un jour. Cette année est l’occasion idéale pour réaliser ce vœu ou celui d’une personne qui nous est chère : malade, handicapé, enfant, jeune. Le Sanctuaire met tout en œuvre à travers des services médicaux et d’accompagnement pour accueillir dans des conditions optimales et de sécurité les personnes vulnérables et leurs familles.

Depuis plusieurs mois déjà, les équipes du Sanctuaire et tous leurs partenaires sont à pied d’œuvre pour organiser l’année jubilaire à Lourdes. Différents comités travaillent pour proposer des évènements adaptés à la diversité des attentes des pèlerins, un appel d’offre a été lancé pour le projet de la porte sainte, les organisations de pèlerinages collaborent avec énergie pour porter ce jubilé, de même que les institutions locales et les socioprofessionnels lourdais.

Comment s’organise un jubilé ?

Les explications du Père Xavier d’Arodes, chapelain du Sanctuaire de Lourdes.

Père Xavier d’Arodes, vous connaissez bien le Vatican pour avoir travaillé auprès du Saint-Siège. Selon vous, pourquoi l’idée d’un jubilé maintenant ?

Le pape François avait déjà cette idée en tête, avant son élection, pour son diocèse de Buenos-Aires. Il a souhaité reprendre cette idée pour montrer que l’Église, portée par la foi au Christ, n’est pas un lieu de condamnation mais de miséricorde. En cette fin d’année, beaucoup d’évènements se bousculent pour l’Eglise, mais cependant, le Pape insiste car il voit bien l’urgence pour les catholiques de remettre la miséricorde au centre de leur foi et d’en être, dans le monde, les témoins.

Quel est l’enjeu, pour les diocèses et les sanctuaires, de se saisir de cette année jubilaire ?

Le Pape, de part son ministère, porte une idée extraordinaire. Mais elle ne serait rien si cela ne devenait pas réalité à travers l’Eglise. Chacun doit donc maintenant méditer localement cette invitation du pape François, l’approfondir, pour ensuite la traduire concrètement en actes, chacun selon sa culture et sa condition. L’enjeu est que chacun puisse dire non pas « j’ai fait un jubilé », mais« j’ai fait mon jubilé ». C’est ainsi que la miséricorde rayonnera, parce que chacun se sera engagé.

4 – Vivre le jubilé en actes
Un parcours spirituel

Pour être témoin de la miséricorde reçue et de la miséricorde donnée
Le parcours qui sera proposé à tous les pèlerins de Lourdes les amènera à voir la grâce de miséricorde qui se rend particulièrement visible, presque palpable, en certains lieux du Sanctuaire notamment à la porte sainte qui en sera le point de départ, à la chapelle de la réconciliation, à la Grotte, aux piscines, aux chemins de Croix et dans les lieux d’accueils des malades. »

Source

Lourdes info