Grand Pardon de Sainte Anne à Sainte Anne d’Auray

dimanche 9 juillet 2023

Grand Pardon de Sainte Anne
à Sainte Anne d’Auray
Le 26 juillet 2023

« Chaque année, le Grand Pardon de Sainte-Anne-d’Auray accueille près de 20000 personnes pendant deux jours, venues fêter Sainte Anne, patronne de la Bretagne, apparue de 1623 à 1625 à Yvon Nicolazic. Culture, foi et traditions populaires se mêlent pour faire de ce pèlerinage l’un des plus importants de Bretagne. Chaque année un évêque est invité à présider le Pardon, accompagné par les évêques des diocèses voisins.

Cette année 2023, le Grand Pardon sera présidé par Monseigneur Michel Cartatéguy, évêque émérite de Niamey (Niger). Les musiciens de l’Académie de musique et d’arts sacrés de Sainte-Anne d’Auray, chanteurs, sonneurs et organistes animeront les cantiques en l’honneur de sainte Anne, en français et en breton, et les musiciens André Le Meut et Philippe Bataille donneront un concert de bombarde et orgue, tandis que Les Kanerion Pleuigner animeront un fest-deiz pour clôturer ce Grand Pardon dans la joie, la danse et les chants. »

Historique des apparitions

Yvon Nicolazic, laboureur, reçoit plusieurs fois la visite de sainte Anne entre août 1623 et mars 1625. Les premières apparitions ont lieu autour du 12 août 1623, de nuit, dans sa maison du village de Keranna en Pluneret : Anne se manifeste une main tenant un cierge allumé. Nous avons gardé mémoire de cette maison : en face de la Mairie de Sainte-Anne-d’Auray se dresse la maison où vivaient Yvon Nicolazic et sa femme Guillemette. La maison, détruite par un incendie, a été reconstruite à l’identique dans les années 1900. Plusieurs apparitions ont eu lieu dans la grange qui se trouvait à l’emplacement de la statue de sainte Anne, à droite de la maison. D’autres apparitions ont lieu à la Croix Nicolazic (c’est-à-dire au croisement de la rue de la Croix et de la rue Nicolazic), à la Fontaine et au Champ du Bocénno (qui correspond au lieu de la basilique actuelle) : Anne tient toujours un flambeau allumé et Nicolazic entend des chants mélodieux.

Dans la nuit du 25 au 26 juillet 1624, Anne dévoile son nom (« Me zo Anna, mamm Mari ; Je suis Anne, mère de Marie ») et lui demande rebâtir la chapelle qui lui était dédiée : « Dieu veut que j’y sois honorée ».

(Source : sanctuaire de Sainte Anne d’Auray)

Programme
  • Mardi 25 juillet

17h : premières vêpres
18h : messe
19h : début des confessions
21h30 : veillée au mémorial avec procession aux flambeaux
23h-8h : adoration (basilique)

  • Mercredi 26 juillet

8h : laudes
9h : messe en breton
10h30 : messe pontificale
14h45 : moment musical
15h30 : chapelet
16h : vêpres pontificales
17h30 : fest-deiz
19h : messe

Site à consulter

Vannes catholique


Agenda

<<

2024

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930