Saint Laurent sur Sèvre

dimanche 1er février 2015
par  Jean-François
popularité : 5%

PÈLERINAGE SUR LES PAS DE SAINT LOUIS GRIGNION
DE MONTFORT à SAINT LAURENT SUR SÈVRE
VILLE SAINTE DE LA VENDÉE


POUR LE TRICENTENAIRE DU RETOUR A DIEU DE L’APÔTRE
DE L’OUEST DE LA FRANCE


JPEG - 17.4 ko L’implantation locale du christianisme remonte aux Vème et VIème siècles de notre ère, avec saint Martin de Vertou. Aux Xème-XIème siècle, se développa un pèlerinage en l’honneur de Saint-Laurent, une église lui fut dédiée et le lieu prit le nom de Saint-Laurent-sur-Sèvre. Dès le XIIe siècle, Saint-Laurent devint le siège d’un doyenné s’étendant sur 33 paroisses. Ultérieurement, la prédication et l’exemple de saint Louis-Marie Grignion de Montfort marqua profondément l’Ouest de la France et tout spécialement la Vendée. Ce grand saint breton, auteur du Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge, qui eut une profonde influence sur la foi du pape saint Jean-Paul II, rendit son âme à Dieu à Saint-Laurent-sur-Sèvre le 28 avril 1716.

Dès lors, Saint-Laurent-sur-Sèvre devint un lieu de pèlerinage des plus importants. La spiritualité de saint Louis-Marie de Montfort, tournée vers Jésus par le truchement de la sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, fit de la Vendée une terre profondément chrétienne et l’honneur de la France durant les années de terreur révolutionnaire. La volonté génocidaire de la Convention républicaine se traduisit en Vendée par des massacres monstrueux et massifs de populations civiles, préludes aux grands génocides marxistes et hitlériens du XXème siècle. Napoléon, horrifié du traitement inhumain infligé à la Vendée, voulut pacifier la France, avec le Concordat de 1801, et un effort de reconstruction de la Vendée. Les communautés religieuses fondées par saint Louis-Marie se développèrent (filles de la Sagesse, frères et pères du Saint-Esprit), ainsi que l’enseignement par les frères de saint Gabriel et les sœurs de la Sagesse. Louis-Marie Grignion fut canonisé en 1947 par le pape Pie XII.

JPEG - 209.7 ko Une basilique, construite sur l’emplacement de l’ancienne église romane du XIème siècle, a été édifiée, la première pierre posée en 1889, pour être seulement achevée, après de longues interruptions, en 1949. Erigée en basilique mineure par le pape saint Jean XXIII, elle fut consacrée en 1963.

Le pape saint Jean-Paul II y vint en pèlerinage le 19 septembre 1996. De nombreux pèlerinages et célébrations y ont lieu. Situé à proximité du Puy-du-Fou, les pèlerins peuvent y découvrir ou approfondir la spiritualité de saint Louis-Marie de Montfort « témoin et maître d’une spiritualité qui s’enracine dans le baptême et se concrétise par une solide dévotion à Marie » (saint Jean-Paul II). Le Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge souligne la nécessité de la dévotion à Marie, particulièrement dans les derniers temps. Il est à lire ou à relire.

Dates des principaux pèlerinages


28 avril : Solennité de saint Louis-Marie Grignion de Montfort
7 mai : Fête de la Bienheureuse Marie-Louise de Jésus
20 juillet : anniversaire de la canonisation de saint Louis-Marie de Montfort
24 août : dédicace de la Basilique
Deuxième dimanche d’octobre : Pèlerinage annuel
22 octobre : Saint Jean Paul II

JPEG - 171.2 ko Célébrations du Tricentenaire :
24 mai 2015 : inauguration du Tricentenaire de la mort de saint Louis-Marie de Montfort
2-3 juin 2016 Colloque sur une thématique montfortaine par l’Institut catholique d’Angers
11 septembre 2016 Célébrations de clôture du Tricentenaire

Horaires habituels de célébrations :
Messe dominicale : 10h30
Messe en semaine à la Crypte : 9h30
Sacrement de la Réconciliation : chaque samedi de 17h00 à 18h30
Deuxième dimanche du mois : adoration eucharistique, confessions et vêpres : 14h30-17h00
Chaque dimanche de l’Avent et du Carême : adoration eucharistique et confessions (14h30 – 16h30), vêpres avec conférence (16h30)

Informations


Adresse : 2 place Grignion de Montfort - 85290 Saint-Laurent-sur-Sèvre
Tél : 02 51 67 81 34
Recteur : Père Efrem ASSOLARI smm

Sites à consulter


Montfort-sur-Sèvre
Sanctuaire Ars