Fête de saint Martin et 100e anniversaire de la fin de la première guerre mondiale

samedi 27 octobre 2018


Pèlerinage à saint Martin de Tours
à Tours
pour la Fête de saint Martin et le 100e anniversaire de la fin de la première guerre mondiale
Les 10 et 11 novembre 2018



L’armistice du 11 novembre 1918 scellant la fin de la Grande Guerre 1914-1918 a été signé le jour de la fête de saint Martin, grand évangélisateur des Gaules et patron secondaire de la France. En ce 100e anniversaire de cet Armistice, venons prier saint Martin pour la France, pour tous les combattants de cette terrible guerre, pour le repos de leur âme. Prions aussi pour tous les chefs militaires Français de cette première guerre mondiale, notamment ses huit Maréchaux (Joffre, Foch, Pétain, Gallieni, Fayolle, Franchet d’Esperey, Lyautey et Maunoury, non compris le général de Castelnau qui n’a pas été élevé à la dignité de Maréchal du fait de ses opinions catholiques.).

Le général de Gaulle, lors du cinquantenaire de l’armistice de 1918, disait, s’agissant du Maréchal Pétain : « Pétain qui, ayant brisé à Verdun l’effort acharné des Allemands, ranima l’armée française, en guérissant son moral blessé, en l’organisant autour de l’armement moderne qui sortait enfin des usines et ne l’engageant jamais qu’après avoir méthodiquement tout disposé pour le succès. ». Ce grand soldat, très soucieux de ne pas exposer inutilement la vie de ses hommes, a donc droit lui aussi à nos prières, quel que soit ce que l’on puisse penser de ses actes durant le second conflit mondial.

Rappelons-nous aussi et surtout que la France doit avant tout la victoire de 1918 à la sollicitude de Dieu et à la piété de nombre de Français, dont Claire Ferchaud, (qui oeuvra pour qu’il soit autorisé de faire apposer l’image du Sacré-Cœur sur le drapeau national et que l’armée française autorise le port de cet emblème sur les uniformes des soldats) le général de Castelnau et le Maréchal Foch, commandant suprême des forces alliées en 1918, qui consacra les forces armées françaises et alliées au Sacré-Cœur le 16 juillet 1918, au cours d’une cérémonie privée, enclenchant une irrésistible dynamique victorieuse.

Remercions donc le Christ, vrai Roi de France, la Vierge Marie, patronne principale de la France et saint Martin de Tours, patron secondaire de la France, en nous rappelant ainsi que l’armistice fut signé en 1918, le 11 novembre, en la fête de saint Martin de Tours.

Guy Barrey

« Comme chaque année, notre diocèse vous invite à fêter saint Martin les 10 et 11 novembre, mais également la paix, en cette année 2018, à l’occasion du 100e anniversaire de la fin de la 1re guerre mondiale. »

Programme
  • Samedi 10 novembre

• De 16h à 17h : animations à la cathédrale St-Gatien, sur le thème de la paix ;
• 17h30 : marche pour la paix entre la cathédrale et la basilique St-Martin (marche aux flambeaux) ;
• 18h30 : bénédiction des fidèles et de la ville par Mgr Aubertin et Te Deum à la basilique.
21h : Vigiles de la saint Martin à la Basilique, puis prière d’adoration jusqu’à minuit.

  • Dimanche 11 novembre

• 8h30 : messe de l’armistice à la basilique Saint-Martin
• 12h : repas partagé à l’église St-Julien (chacun apporte un plat à partager) ;
• 15h30 : messe solennelle de la saint Martin à la cathédrale présidée par Mgr Aubertin

A noter :

Ateliers de fabrication des lanternes (pour les 6-12 ans) à la basilique St-Martin les :
• mercredi 24 octobre 2018, de 14h30 à 16h
• mercredi 7 novembre 2018, de 14h30 à 16h
Tél. 02 47 05 63 87

Ouvrages à consulter
  • Alain Toulza, La Grande Guerre des hommes de Dieu

« De nombreux prêtres, religieux et religieuses ont été des héros sur le front durant la Première Guerre mondiale. Ce livre le rappelle opportunément, alors que les commémorations du déclenchement du conflit s’achèvent et que celles de sa poursuite s’annoncent. Contenant de nombreuses illustrations d’époque, il est écrit avec une grande précision historique par Alain Toulza, juriste et vice-président de l’association Droits du religieux ancien combattant (Drac). Cette organisation a été créée après la Grande Guerre afin de perpétuer la réconciliation de l’Église et de la République, qui avait eu lieu dans les tranchées, et de déjouer le projet du Cartel des gauches visant à expulser de nouveau les congrégations. L’association s’attache aujourd’hui notamment à faire connaître ces événements occultés.

Dans cet ouvrage, l’auteur restitue le climat anticlérical qui a malgré tout perduré en France en 14-18, avec la propagation d’une méchante rumeur selon laquelle les prêtres et les religieux étaient des « embusqués » affectés dans les services de santé à l’arrière. Se fondant sur les titres de presse catholiques (Le Pèlerin, La Croix) et sur le Livre d’or du clergé et des congrégations publié au début des années 1920 par la Bonne Presse, Alain Toulza présente une impressionnante galerie de portraits de serviteurs de Dieu qui, au péril de leur vie, ont porté secours aux blessés et manifesté une présence spirituelle au sein de la troupe. Le livre peut être commandé à l’association Drac (1). » (source : La Croix)

(1) 8 bis, rue Vavin, 75006 Paris Rens. : 01.43.26.01.50 ou drac75006@yahoo.fr

  • Castelnau, « le quatrième maréchal 1914-1918 » de Benoît Chenu, Ed. Bernard Giovanangeli
  • Souvenirs sur les maréchaux Foch et Pétain par le général Léon Zeller, Ed. Economica
Site à consulter

diocèse de Tours catholique


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123