Saint Gilles, Ermite près de Narbonne

jeudi 1er septembre 2016

Saint Gilles, Ermite près de Narbonne, en Septimanie (✝ 720)

« D’origine grecque, Gilles (Aegidius) vécut en ermite dans les forêts près de Nîmes dans le Gard où il fonda une abbaye qui prit son nom : Saint Gilles du Gard. Sa popularité lui vint de ce que le monastère, construit dès le VIe siècle, se trouvait sur l’un des itinéraires de Rome à Compostelle. Les pèlerins s’y arrêtaient et chantaient les louanges de saint Gilles à leur retour dans leur pays.

« Reconnaissable à sa coule bénédictine et à sa biche, on l’invoque contre la panique, le mal caduc, la folie ou les frayeurs nocturnes »
Saint Gilles, dont le culte est florissant depuis le Moyen Age, à cause de l’abbaye gardienne de ses reliques, est un ermite dont l’histoire s’est souvent effacée au profit de la légende. Son tombeau fut un lieu de pèlerinage extrêmement fréquenté au Moyen Age, sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle. Un grand nombre de lieux de culte lui sont dédiés tant en France qu’à l’étranger »

Martyrologe romain
« Même si la route te paraît vide, longue et fastidieuse, elle t’entraîne à entrer en toi-même. Ne ferme pas cette porte. Tu y trouveras un jour ou l’autre Dieu qui est en toi, tu découvriras sa vérité. Il te donnera sa vie. Car il est le Chemin, la Vérité, la Vie ».
Guide du pèlerin de saint Gilles

Source : Nominis



Agenda

<<

2017

 

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345